Superman Returns

La course aux super-héros
 


Warner Bros.


L’histoire de ce nouvel opus est simple: après 5 ans d’abscence Clark Kent alias Superman revient à Métropolis. Là il découvre que la femme qu’il aime Lois Lane l’a oublié et vit avec un autre homme et a un enfant. Lex Luthor, qui lui ne l’a pas oublié, a trouvé un moyen de détruire Superman et le monde avec. Qui a dit que Superman va s’ennuyer???

Spider-man, X-men, Batman Begins, Les 4 Fantastiques,Hulk, Daredevil…depuis quelques années une déferlante de films de super-héros a inondé les cinémas.Aujourd’hui c’est au tour de Superman de faire son come-back, comme le susurre le titre "Superman Returns". Alors que vaut le dernier super-héros en date?? Il n’arrive certes pas à la hauter du Batman Begins de Christopher Nolan ni aux Spiderman de Sam Raimi, mais à tout casser, est mieux que Daredevil.
Si il est un peu longuet, on ne s’ennuie pas forcément. Superman returns bénéficie d’une grande originalité comparée aux autres super-héros, puisque l’histoire se passe après les 2 premiers Superman avec Christopher Reeves. Bryan Singer n’en oublie donc pas les anciens films.
-Comme les X1 et X2, oscille entre l’action, le romantisme et le tragique saupoudré d’une pincée de piques bien senties, ce qui permet au spectateur de ne jamais s’ennuyer.La superbe musique: certains moments n’ont pas besoin de paroles, juste un peu de musique qui se lie avec la scène et le tour est joué. Bryan Singer, lui, assure même si on sent qu’il peine parfois à imposer un rythme.
Ainsi La plupart des rebondissements sont cousus de fil blanc.  Les personnages, Clark et Lex en premiers , ne sont pas assez "fouillés". On voit peu Clark Kent, le journaliste, et quand il y a Lex c’est juste pour jouer le "méchant"." Le méchant et le gentil", assez cliché quand même. Très manichéen donc. Et puis il manque ce "petit truc" qu’à Peter Parker pour que Superman se range au côté de Spider-man, ce problème d’identité qui le rend plus humain, plus attachant.  Il faur vraiment être neuneu (et le mot est faible) pour ne pas voir la ressemblance flagrante entre Clark Kent et Superman, à part les lunettes rien ne change!! La fin est décevante.On en voulait plus, là on reste sur notre faim. C’est une fin typique pour dire "revenez dans 2 ou 3 ans voir la suite" et bien sûr en couillonne qui se respecte j’en serais. 2h30 pour pas avancer beaucoup dans la quête de Superman.
Alors que je doutais de la capacité de Brandon Routh à assumer le premier rôle d’un blockbuster (sur l’affiche on dirais une poupée de porcelaine), le jeune inconnu de 25 ans se révéle bien. C’est la révélation du film. Il rend son personnage très crédible: gentil, amoureux transis..
Kate Bosworth, la fiancée d’Orlando Bloom, assume totalement sa "brune attitude" et arrive à faire vibrer le coeur du super-héros volant quand elle n’est pas coincé dans un bateau ou quoi…
Kevin Spacey, lui, a une classe folle. Une élégance naturelle, un machiavélisme pervers, bref, il joue parfaitement bien le rôle de l’ennemi juré de Superman, Lex Luthor, il en impose beaucoup plus que Michael Rosembaum dans "Smallville".
On retrouve également Eva Marie Saint que l’on a pu voir en ravissante jeune femme blonde dans La mort aux trousses; et ô surprise Cyclope de son ancien nom, ancien mutant officiant au côté de sa chérie Jean Grey et de son rival Hugh Jackman. Ne bénéficiant pas d’une grande présence dans X3 (on le voit 5 min au plus), James Marsden s’est offert le rôle du fiancé à Lois Lane, et donc du rival de Superman…Un rôle qui ne le change pas trop de celui de Cyclope…

Vous l’avez compris, Superman Returns est un bon divertissement très bien fait interprété par de jeunes acteurs en devenir et des acteurs qui ont déjà fait leur preuves.Superman toujours aussi fort et rapide, nous entraîne une nouelle fois dans ses aventures entre ciel et terre. Si les personnages ne sont pas très fouillé en revanche l’action bénéficie d’une belle part du gâteau sans trop s’imposer. Bryan Singer préfére les regards aux longs dialogues et certains moments semblent coupé du temps par l’esthétisme de la scène et la musique. Reste la fin décevante. Mais ca devrait suffir à combler vos soirées.

Affiche américaine. Warner Bros.

One thought on “Superman Returns

  1. Salut

    Ravi que t’es aimé Superman. J’ai adoré aussi. Je lis sur le net pas mal de réactions négatives parfois très violentes, que je ne comprends pas trop.

    Continue sur ton blog, il est très bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *