Adaptation: quand les réalisateurs s’emparent des mots

Les adaptations au cinéma de livres sont de plus en plus nombreuses mais pas forcément toujours réussi…
Les adaptations du 21e siècle:
Depuis quelques années, les producteurs se sont décidés à adapter tous les best-sellers du plus connu au moins renommé mondialement. Si ses sont les américains qui gagnet la palme du plus d’adaptations les français ne sont pas en reste surtout depuis 2 ou 3 ans..
Les plus grandes adaptations restent Harry Potter et Le Seigneur des Anneaux. Alors que le SdA était époustouflant et au niveau du livre, les 2 derniers opus de Harry Potter ne sont pas assez fidèles au livre et ceux qui ont lu le livre sont forcément déçu. Mieux vaux donc ne pas avoir lu les livres HP pour apprécier les films: mais autant les lire ils sont tellement mieux que les films!!!!
Tim Burton a aussi lorgner du côté "bouquin culte" et a sorti la deuxième adaptation du chef d’oeuvre de Roal Dahl: Charlie et la Chocolaterie. Si les décors sont parfaits en revanche mieux vaut préférer le livre. Les américains regardent également du côté des français, précisément Marc Lévy : Et si c’était vrai. Et c’est vrai que cette adaptation est une pire jamais vu: le réalisateur relègue l’ histoire d’amour fantastique à une vulgaire comédie romantique américaine. Du côté des ratages on peut citer également Les désastreuses aventures des enfants Baudelaire qui mêle les 3 premiers tomes de la saga. Après les enfants Baudelaire, les moins de 12 ans retrouvent les paysages enneigés de Narnia dans une adaptation tout aussi ennuyeuse, gamine et ridicule du premier tome de la saga de Lewis. Pour les plus grands, Da Vinci Code et Marie-Antoinette ( eh oui c’est une adaptation) viennent monter les marches au dernier Festival de Cannes. Moins récent Bridget Jones en 2 films parlent de sa vie amoureuse sur grand écran. Après Burton, Spielberg décide d’adapter le culte La guerre des Mondes dans un film éponyme avec en premier rôle Tom Cruise: résultat le film se vautre dans ses extra-terrestres incroyables et on y croit pas une seule seconde. Préférer Minority Report du même tandem tiré d’un Dick. Moins connu l’adaptation de la nouvelle de Proulx: Le Secret de Brokeback Mountain. Cette fois ci, chose rare, le chef d’oeuvre c’est le film et non le livre: en effet le livre est bient trop court et froid. Le Parfum: histoire d’un meurtrier qui est sorti il y a quelques semaines: le livre est un pur chef d’oeuvre maintenant j’ai pas vu le film donc…Le diable s’habille en Prada, sorti également le mois dernier est adapté du cynique livre de Weisberger. Et pour finir chez les américains, l’adaptation du best-sellers de Horowitz, Alex Rider: Stormbreaker. sorti mercredi (la critique s’est ce soir).
Les français, eux, misent sur Un long dimanche de fiançailles, Hell (très beau livre!!), Stupeurs et tremblements. Podium, chose inhabituelle est réalisé par l’auteur du livre: les 2 oeuvres sont très bien mais très différentes notamment dans le dénouement. Pour la version ciné, Yann Moix a écrit une jolie fin alors que celle du livre l’est beaucoup moins mais est plus tragique. Récemment au cinéma est sorti l’adaptation cinématographique du livre de Alain Fournier Le grand Meaulnes.

Metropolitan FilmExportAffiche américaine. Sony Pictures Entertainment Affiche américaine. United International Pictures (UIP)Twentieth Century Fox France Metropolitan FilmExport 

   

 

Les adaptations à venir:
Maintenant il est rare d’aller voir au cinéma une oeuvre "originale", dans le sens non-adapté d’un livre ou d’un comics. La preuve par Le Dahlia Noir de Ellroy transposé par De Palma et The Prestige de Christopher Priest. Eragon, chef d’oeuvre littéraire, sortira à Noel et on espère un film à la hauteur du livre. Pour les français c’est Guillaume Canet qui réalisa le géniallissime polar
Ne le dis à personne de Coben qui sort bientôt. Le tournage de The Nanny Diaries adapté d’un livre américain avec la belle Scarlett Johansson est fini. Arthur et les Minimoys écrit par Luc Besson et réalisé par…Luc Besson sort pour Noel: si le livre s’adresse à un public jeune comprenez les moins de12 ans, le film ne l’est peut-être pas forcément. Réponse le 13 décembre.
Prévu avec Nicole Kidman l’adaptation : A la croisée des mondes, Les royaumes du nord. Je me souviens plus trop des livres mais ils étaient très bien. En France c’est Ensemble c’est tout de Gavalda avec Canet et Tautou qui fera les frais d’une adaptation cinématographique : on attend de voir. 14,99 euros également en tournage. Dans les films-rumeurs, Scarlett Johansson devrait interprété Betsy, une jeune fille qui rencontre Napoléon lors de son exil dans Napoleon et Betsy: par rapport au livre, très bien écrit, je vois pas trop Scarlett en jeune fille de13 ans. Mais bon… Sinon Peter Jackson voudrait filmé Bilbo le Hobbit pour clore la fabuleuse histoire du Le Seigneur des Anneaux . Johnny Depp et Will Smith tournent I am legend où les vampires cherchent le dernir survivant humain. Tiré du livre de Richard Matheson.
Voilà quelques adaptations prévues mais il y en a beaucoup d’autres.

Affiche américaine. Millenium Films EuropaCorp Distribution

One thought on “Adaptation: quand les réalisateurs s’emparent des mots

  1. Oui, et…Bel article. Même s’il est difficile d’être exhaustif sur ce theme, un autre bouquin en cours d’adaptation au ciné doit et va retenir toutes les attentions : Babylon Babies de Dantec. Mis en chantier par notre Mathieu Kassovitz national, le film promet enormement et le bouquin est une bombe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *