Le vent se lève

Une Palme d’Or 2006 bien méritée

Cillian Murphy. Diaphana Films

L’Irlande en 1920. Un groupe de jeunes irlandais à la recherche d’une Irlande idéalisée se battent contre les Blacks and Tans. Damian, brillant jeune homme, abandonne tout pour suivre son frère et sauver sa patrie.
Ken Loach signe ici une magnifique fresque historique dramatique qui bouleverse au plus profond de soi. Débarassé d’artifices inutiles et de "grands effets de style", Le vent se lève est tout simplement un beau film. Dans le sens premier du mot. La quête d’un paradis alors que l’enfer règne. Une face de l’histoire souvent oubliée et qui pourtant mérite toute notre compassion et attention. Réaliste et parfois d’une vérité insoutenable, Loach ne s’apitoie pas, non, il nous assène la vérité à grand coup d’humanisme et de guerre. Cillian Murphy se montre tout particulièrement brillant et dévoile une facette de son jeu à la fois douce et dure. Il est sublime tout comme le film.

Un sujet qui touche, universel, bouleversant et qu’importe ce que dise les mauvaises langues, Le vent se lève est un chef d’oeuvre d’humanité, de beauté et de douleur.
Indispensable, tout simplement.

Cillian Murphy et Padraic Delaney. Diaphana Films

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *