Daniel Brühl


Les yeux revolvers de Daniel…

Des yeux marrons qui hypnotisent, un sourire à faire craquer le plus dur des coeurs de pierre, un charme indéniable qui allie beauté persque surnaturelle et talent brillant. Tant de superlatifs pour qui? Daniel Brühl. Peut-être ne le connaissez-vous pas, peut-être oui. Dans les deux cas (re)plongez-vous dans son regard hypnotisant et découvrez une carrière aussi exceptionnelle que lui.


Daniel Brühl naît le 16 Juin 1978 en Espagne, d’une mère espagnole et d’un père allemand. Très vite il parle couramment l’espagnol et l’allemant sans négliger les autres langues telles que l’anglais et le français. Dès sa naissance, ses parents et lui partent s’installer en Allemagne. En 1992 il y commence sa carrière télé. C’est en 1999 qu’il fait ses débuts devant une caméra avec Schlaraffenland enchaînant un an après Eine Handvoll Gras, films allemands. En 2000 il apparaît également dans le film américain avec Kirsten Dunst, Deeply. S’ensuit divers films mais aucun qui ne le fait réellement connaître en Europe: Stundenhotel, Schule, Das Weibe Rauschen(où il a le rôle principal), Honolulu, Nichts bereuen (où il rencontre sa fiancée Jessica Schwarz), Elefantenherz, Vaya con Dios. En 2002 son visage est connu en Allemagne où on lui confie maintenant des premiers rôles mais il n’a pas encore obtenu LE rôle: celui qu’un acteur attend avec impatience, celui de toute une vie. Heureusement son chemin croise celui de Wolfgang Becker. Et celui-ci de comprendre tout de suite que Daniel est celui qui lui faut. En 2003 sort donc Good Bye Lenin chef d’oeuvre allemand qui propulse Daniel en tête des meilleurs acteurs de sa génération. Il y campe un jeune homme qui pour protéger sa mère tout juste sortie du coma va lui cacher la destruction du mur de Berlin. Poétique, originale, poignant, Becker réalise un coup de maître et le meilleur film allemand depuis longtemps. Le bel allemand espagnol poursuit son chemin au milieu de nombreuses nominations et récompenses: en 2003, Die Klase von ’99- Schule war gestern, Leben ist jetzt ainsi qu’en 2004, Der Letzte Flug, Parfum d’absinthe (en français), The Edukators (présenté au Festival de Cannes), Farland et le film anglais Les Dames de Cornouailles avec les grandes Judi Dench et Maggie Smith. En 2005 sort Joyeux Noël film européen sur la tolérance, la guerre et une amitié incroyable entre des soldats de différents patries de la première guerre mondiale. Daniel Brühl interprète le commandant allemand Horstmayer. Acteur européen, Daniel est membre du Jury de la Cinéfondation et des courts-métrages (avec Tim Burton ) du Festival de Cannes 2006 (il était déjà venu en 2004 et 2005) et donne un prix le soir de la fermeture du Festival. Maintenant le monde s’offre à lui et il a décidé d’en profiter, mais toujours en gardant une constante: il ne choisit pas n’importe quoi. Il apparaîtra bientôt dans Salvador biopic du tristement célèbre militant espagnol appartenant au MIL dernier exécuté en Espagne. Dans un autre genre, il sera dans le thriller Cargo où il embarque dans un bateau qui transporte des marchandises de contrebande. Plus léger, Julie Delpy l’a engagé sur son film Deux Jours une comédie romantique. Revenant aux sources, il vient de tourner le film allemand Ein Freund Von Mir et In Tranzit avec Vera Farmiga et John Malkovich en post-production. Pas de vacances pour lui: La Vengeance dans la peau devrait se voir honorer de sa présence, Krabat en 2008 ainsi que After Dark de Canosa (Conversation(s) avec une femme).

Le beau jeune homme âgé d’aujourd’hui 28 ans a de beaux jours devant lui. Aussi talentueux que les plus grands, Daniel Brühl va aller loin, très loin…



Photos tirées de Salvador

Filmographie:

-Schlaraffenland
-Eine Handvoll Gras

-Deeply

-Stundenhotel

-Schule

-Das Weiße Rauschen

-Honolulu

-Nichts bereuen

-Elefantenherz

-Vaya con Dios

*  -Good Bye Lenin!: Chef d’oeuvre allemand où Daniel Brühl brille dans ce drame oscillant entre rires et larmes. Du rarement vu.
-Die Klasse von ’99 – Schule war gestern, Leben ist jetzt

-Der Letzte Flug

* – Parfum d’absinthe: un joli drame allemand porté par de très bons acteurs (notamment Daniel !!) avec une belle musique et un esthétisme soigné. Manque néanmoins un scénario un peu plus soutenu dans le déroulement de l"histoire.
* -The Edukators: un très beau film allemand engagé sur la société, la jeunesse, l’argent…Daniel Brühl y est comme à son habitude fascinant de maîtrise et de talent.
* -Les dames de Cornouailles: très joli film, beaucoup d’émotion et d’humour mais surtout une interprétation de qualité par les ladys Judi Dench et Maggie Smith et la joie de retrouver un Daniel Brühl toujours aussi craquant et talentueux.
-Farland

*– Joyeux Noë
l: Très beau film porté par de grands acteurs de plusieurs nationalités qui touche. 
-Cargo

-Salvador

-Ein Freund von mir

* – 2 Days in Paris : le premier long de Julie Delpy ne manque pas d’originalité ni de situations cocasses. On saluera les acteurs (Adam Goldberg, génial) et l’envie d’explorer les clichés (français et américains) avec justesse. Dommage que le film, à trop vouloir jouer la carte "intello façon Woody Allen" s’oublie dans des passages sans grand intérêt.
* –La Vengeance dans la Peau :
meilleur film d’action depuis longtemps, Matt Damon écrase tous les James Bonds et les John McClaine en 2 heures où il vous scotchera au fauteuil.
-In Tranzit
– A tram in SP
-Krabat
– Lila, Lila (post-production)
– John Rabe (post-production)
– The Countess (post-production)
– Inglorious Basterds (filming)
– Las Madres de Elna (pre-production)
-Angel Makers (annoncé)

Daniel, Guillaume Canet, Dany Boon et Diane Kruger
l’équipe de Joyeux Noël à Cannes 2005


Daniel Brühl et sa fiancée

Cannes 2006


European Film Awards 2003:
Deux "Best Actor" pour Good Bye Lenin!!





Daniel : le "Black and White" lui va si bien…


Sur le set de Salvador


World Cup 2006


Première "Joyeux Noël"



The Edukators

9 thoughts on “Daniel Brühl

  1. SimThis is a great inspiring article.I am pretty much pleased with your good work.You put really very helpful information. Keep it up. Keep blogging. Looking to reading your next post.

  2. Crescent Processing CompanyShe was with him in the Goa episode when they were doing yoga, and likes to go on whatever trips she can with him. Thye also have a 4 yr old son who loves to travel with them too- he hasn’t been on the show yet, but is super cute.

  3. Generic DrugsPlease continue to write more because it’s unusual that someone has something interesting to say about this. Will be waiting for more…

  4. DigitalIt’s a daily struggle. In terms of work, Hadag Nachash takes priority and everything else, the bars and the solo projects come after that. I think all parents have to struggle with balancing work and family issues, so in terms of that, my life’s not too different.

  5. I am pretty much pleased with your good work.You put really very helpful information. Keep it up. Keep blogging. Looking to reading your next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *