Jude Law : irrésistible Jude

Rare sont celles qui ne craquent pas pour lui. La trentaine, des beaux yeux bleus/verts, un sourire craquant et un charme omniscient, le beau Jude Law est l’un des plus beaux hommes du monde mais avant tout un acteur. On l’avait peu être oublié à cause de l’affaire Sienna Miller et autres, mais Jude Law a un vrai talent mal exploré. Oui il joue souvent les beaux gosses mais il sait faire autre chose. Explication d’un phénomène qui n’a pas fini de séduire…

Jude Law. TFM Distribution
Jude Law en Errol Flynn: la classe et le charme

Né le 29 décembre 1972 (il a eu 34 ans récemment) commence comme beaucoup par la télévision et le théâtre. C’est en 1994 qu’il foule les planches du cinéma avec Shopping de Paul Anderson. Deux ans après, il s’illustre dans I Love you, I love you not puis en 1997, Bent. En 1998 il cherche toujours le rôle qui le fera connaître ne sachant pas qu’il le trouvera cette année-là. Il enchaîne donc Final Cut, Le cygne du destin, Minuit dans le jardin du bien et du mal, Oscar Wilde. Et puis un jeune réalisateur Andrew Niccol (Lord of war) frappe à sa porte avec un scénario de science-fiction anticipation avec de jeunes acteurs Ethan Hawke et Uma Thurman: Bienvenue à Gattaca. Jude Law accepte et le film est un succès public et presse. Il devient même un film incontournable de science-fiction. L’année suivante Cronenberg l’engage et sa carrière passe à une autre vitesse: dans eXistenZ il est au côté de Jennifer Jason Leigh en stagiaire marketing plongé dans un monde virtuel. Son interprétation dans ces deux films lui ouvre les portes d’Hollywood. En 2000 il continue à creuser son trou avec Gangsters, Sex and Karaoke, Le Talentueux Mr.Ripley (nomination Oscar pour second rôle) et La sagesse des crocodiles. En 2001 on le découvre dans Stalingrad de Jean-Jacques Annaud puis A.I Intelligence Artificielle de Steven Spielberg. Jouant de son physique comme dans A.I où il interprète un robot gigolo qui devient ami avec un petit garçon robot, les réalisateurs commencent à penser à lui pour des rôles de beau gosse. Mais Jude Law nous offre un rôle à l’opposé dans le dramatique Les sentiers de la perdition qui offre des rôles contre-emploi aux acteurs comme Tom Hanks. Côté coeur, le beau Jude se sépare de sa femme en 2003, Sadie Frost avec qui il a eu trois enfants (Rafferty, Iris et Rudy). En 2004 il est partout: Retour à Cold Mountain avec Nicole Kidman, Les désastreuses aventures des orphelins Beaudelaire et Irrésistible Alfie où il joue les séducteurs. D’ailleurs, sa performance ne restera pas dans les annales: on le préfére dans des rôles plus travaillés mais à cause de son physique, il est en pôle position pour les comédies romantiques. La même année il est couronné L’homme le plus Sexy de l’année 2004!! Mais malgré tout, Alfie est un bide et sa performance est mise en cause. En 2005, il profite de sa notoriété et tourne dans Aviator de Martin Scorsese le rôle de Errol Flynn, Closer face à face avec Natalie Portman, Julia Roberts et Clive Owen, Capitaine Sky et le monde de demain et J’adore Huckabees avec Naomi Watts. En 2006, la carrière de Jude ne s’essouffle pas mais l’acteur choisit ses priorités. Entre les histoires avec Sienna Miller et la nounou, il a quand même le temps de jouer dans Les Fous du Roi et The Holiday. Pendant les césars 2007, il recevra un César d’honneur pour l’ensemble de sa carrière.
En 2007,on le retrouvera pour sa 3e collaboration avec Anthony Minghella (Cold Mountain, Mr Ripley) le 14 mars dans un drame Par Effraction avec Juliette Binoche. Actuellement le beau Jude a quasiment fini My Blueberry Nights de Wong-Kar Wai où il croise Norah Jones et Natalie Portman pour la 3e fois (Cold Mountain, Closer)!! Ensuite se sera le thriller Sleuth de Kenneth Branagh , remake de Le Limier avec Michael Caine qui joue également dans cette nouvelle adaptation mais un autre rôle.

Jude Law a donc un pari à relever: prouver qu’il est plus qu’une belle gueule…



Filmographie:

– Le tailleur de Gloucester (TV)
– Sherlock Holmes (saison 5)
– The Marshal (TV)
– Shopping
– I love you, I love you not
– Bent
– Final Cut
-Le cygne du destin
– Minuit dans le jardin du bien et du mal
* – Bienvenue à Gattaca : un très beau film avec un scénario hyper intelligent et bien maîtrisé par Niccol.
– Oscar Wilde
*- eXitenZ: un film sur les dérives des jeux vidéos et très travaillés sur plusieurs niveaux. Expérience à tenter.
– Gangsters, Sex and Karakoe
– Le Talentueux M.Ripley
– La sagesse des crocodiles
* – Stalingrad: Film de guerre hollywoodien, certes, mais qui peut se vanter d’une belle reconstitution et d’une belle histoire d’amour. Mais c’est surtout grâce aux acteurs ( Jude Law, Rachel Weisz, Joseph Fiennes, Ed Harris) que le film délivre une belle émotion.
*- A.I Intelligence Artificielle: un Spielberg tout en tendresse et émotion. Un Haley Joel Osment et un Jude Law en grande forme.
*– Les sentiers de la perdition: un beau film dur et sombre qui s’enrichit par les rôles en contre-emploi de Tom Hanks, magistral, et Jude Law.
– Dexterity
*– Retour à Cold Mountain: un film sur la guerre de sécession un peu long sur la forme mais on passe un agréable moment grâce à des performances réussies.
*- Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire: sympa mais les livres sont beaucoup mieux!!
*- Irrésisitble Alfie: un film assez plat que Jude Law arrive tout juste à sauver avec son physique de rêve.
* – Closer, entre adultes consentants: film cruel sur les relations entre hommes et femmes, ce drame romantique m’a tout de même un peu déçu. Mais les prestations des acteurs sont excellentes.
*- Aviator: magnifique prestation de DiCaprio dans cette fresque biopic sur Howard Hugues, moment de cinéma stylisé, passionnant et intense.
*- Capitaine Sky et le monde de demain: esthétisme hyper original mais ça sauve pas trop le film. Heureusement qu’y a de l’humour et le duo Paltrow et Law, irrésistible de cruauté et d’ironie.
– J’adore Huckabees
– Les fous du roi
* –The Holiday: comédie romantique sirupeuse et clichée à ras bord, The Holiday se laisse regarder avec légèreté et sans prise de tête. Les acteurs sont corrects (avec un Jack Black qu’on attendait pas) et on connaît la fin avant même de voir le film. Quoi de mieux contre la déprime?
– Par effraction
* – My Blueberry Nights: Un Wong Kar-Wai américain sur l’amour sous toutes les coutures qui donnent de très beaux rôles à cinq acteurs principaux. L’esthétisme reconnaissable de WKW et les émotions fortes que le film dégage font de ce film la comédie romantique 2007.
– Repossession Mambo
– Sleuth

7 thoughts on “Jude Law : irrésistible Jude

  1. troooooooooooooooooop sexyc vrai il est trop beau et trop sexy
    j’ai adoré son film » the holyday  » avec cameron diaz je suis amoureuse de lui
    je l’addord

  2. Cet acteur a un talent fou et possède une trés grande faculté à changer de rôle comme de tenue. Comme Johnny Depp et DiCaprio c’est un acteur extra lorsqu’il leur est donné l’occasion de jouer dans un grand film. Que ce soit Aviator, Bienvenue à Gattacca, Existen Z ou Les sentiers de la perdition … et bien d’autres … il fait figure d’un évantail extrêment riche …. comme Norton ou Depp.

    Bonne continuation pour ton blog sinon ! Je repasserai ! Sois en certain !

  3. Jude… le meilleur !J’ai craqué sur Jude, il y a quelques années.
    Je ne sais pas trop ce que tu trouves si bien dans Existenz, perso je n’ai pas du tout aimé (j’ai même pas regardé la fin !) par contre j’ai adoré « Irrésistible Alfie », beaucoup trouve que c’est un film plat mais dans le fond, il est super, on finit par se rendre compte que dans la vie chaque actes à ses conséquences et son personnage finit par s’en rendre compte !
    Retour à Cold Mountain est sublime mais c’est vrai un peu trop long !

  4. Réponse à LéaRavie que tu aimes toi aussi Ewan, Léo et Jude !!! Ils sont géniaux. Sinon, dans Les Orphelins, Jude Law joue le rôle du narrateur, celui qu’on ne voit que dans l’ombre et qui tape sur sa machine à écrire (à voir donc en vo, comme moi, c’est beaucoup mieux pour entendre la voix de Jude!). Et non, pour le moment, il n’y a pas eu de 2e film sur Les orphelins, le premier film n’ayant pas marché. Mais tout n’est pas perdu…

  5. re!!§§!!a g vu que déssidément nous avons les mêmes gout!!dans tes acteurs préférés il y a aussi Ewan McGregor et Leonardo Dicaprio!!comme moi (+ Jude LLax évidemment!)Bon c’étais pour rajouté par rapport au commentaire de toute à l’heure si il y a eu qu’un seul film sur les Orphelins Baudelaire???????????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *