Orgueil et Préjugés

  Austen revisitée par Joe Wright


Brenda Blethyn, Jena Malone, Talulah Riley et Keira Knightley. Mars Distribution Kelly Reilly et Matthew MacFadyen. Mars Distribution

En Angleterre au 19e siècle, Mme Bennet songe à marier ses filles qui s’élèvent au nombre de cinq. Alors que Jane rencontre M.Bingley, Elizabeth fait la connaissance de M.Darcy, qu’elle juge orgueilleux et prétentieux et lui fait savoir. Mais de nombreuses situations vont les amener à se croiser souvent et peut-être à se connaître…

Après Ang Lee qui avait réalisé avec brio Raison et Sentiments, c’est Joe Wright qui adapte une autre comédie romantique de Austen, Orgueil et Préjugés. Wright n’arrive pas, certes, à égaler le film de Ang Lee, mais brosse un portrait de femmes plutôt agréable et rafraichissant. Ca crie, ça bouge, ça aime, ça danse, et tout ça dans la bonne humeur communicative du film. Wright arrive à échapper aux clichés de la comédie romantique et filme avec beauté les paysages de l’Angleterre. On se prend dans cette valse des corps et des coeurs à suivre le destin d’Elisabeth Bennett, héroïne romantique et parfois orgueilleuse.
Orgueil et préjugés est porté par de très bons acteurs tels que  Rosamund Pike, Brenda Blethyn, Judi Dench, Kelly Reilly, Jena Malone et Donald Sutherland. Mais c’est le couple Keira Knightley et Matthew MacFadyen qu’on préfére: la première a une grâce fragile et un air malicieux, le second, maintes fois critiqué, se révèle bien en Darcy prétentieux mais attachant. Néanmoins, s’il ne fallait en choisir qu’un, préférez le couple désormais culte Colin Firth-Jennifer Ehle de la version télévisée BBC. Une jolie romance bien adaptée et jouée, fraîche et sympathique. Jane Austen n’aura pas à se retourner dans sa tombe.

Affiche américaine. Working Title Films

2 thoughts on “Orgueil et Préjugés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *