Jour J : quelques heures avant l’Ouverture

Jour J : derniers préparatifs avant l’Ouverture

Me revoilà pour vous conter le dernier jour de cette fabuleuse expérience. Mercredi matin nous sommes arrivés vers 10h. Les touristes étaient de plus en plus nombreux et des gens attendaient déjà pour la montée des marches du soir!! Nous avons visionné une première fois le court-métrage Absurda de David Lynch (en exclusivité) avec les techniciens qui venaient de le recevoir et qui devaient le préparer pour la diffusion du soir. Après une deuxième vision, Diane Kruger est arrivée pour réviser une nouvelle fois son texte. Nous avons repris notre rôle de juré jusqu’à environ 12h30. Après s’être restaurer, nous retrouvons le Palais vide pour la dernière fois. Nous revisionnons une nouvelle fois le court-métrage de Lynch puis une seconde fois. Là applaudissements dans la salle, les lumières se rallument. Diane Kruger, assisse près de nous, se lève et va rejoindre un homme aux cheveux blancs assis dans la salle. Oui, je vous le donne en mille, Monsieur David Lynch en personne!! Diane Kruger et quelques autres personnes vont lui parler et nous, pôvres stagiaires restont pétrifiés devant la marche à suivre: que faire? En fin de compte rien: après une nouvelle vision d’Absurda, David Lynch quitte rapidement la salle sans que nous n’ayons pu lui extorquer le moindre autographe ou photo. Tant pis….Quelque temps après, Shu Qi arrive dans la salle. Nous sommes sur la scène et après être descendu, nous lui demandons une séance photo-autographe. Nous reprenons nos places, attendant l’arrivée du jury. Au bout de plusieurs minutes, nous nous replongeons dans nos conversations jusqu’à ce qu’un brouhaha nous fasse lever la tête. Des techniciens sur la scène nous empêchent de voir concrètement. Et puis, je reconnais une jolie blonde, Sarah Polley et Maggie Cheung, magnifique. Je vous avoue que l’heure qui suit est un vrai rêve!! Ils sont tous là sur la scène en train de discuter, de rire…Et nous, nous les regardons, ébahis. Ils font une grande répétition tous ensemble et là l’impensable se produit. Lorsque Diane Kruger appelle Stephen Frears, Toni Collette siffle les doigts dans la bouche et ses collègues applaudissent et crient. Frears débonnaire arrive en tee-shirt vert hilare surtout lorsque Maggie Cheung se prosterne devant lui suivie de quelques autres jurés. Moment d’émotion intense d’abord parce que c’était un moment unique et hilarant mais avant tout parce que c’est un bel hommage à un des plus grands réalisateurs du monde. Après la répétition, les jurés vont bientôt partir. C’est le moment où jamais de concrétiser des "rencontres" exceptionnelles. Courant dans les backstages, une amie, Isabelle, et moi attrapons Abderrahmane Sissako pour quelques photos, où Stephen Frears (hyper simple et sympa) nous rejoins vite (sur la photo) avec en prime une petit signature. J’aurais voulu lui dire quelques mots, lui exprimer mon admiration mais Sarah Polley sort de la scène. Impossible de manquer ça. Je m’avance et l’appelle "Sarah Polley?". Elle me regarde souriante et j’ai fait ce que j’avais dit dans mon article sur son film Loin d’elle: je lui ai clamé mon amour pour son cinéma. Ca donnait: "I saw your film, Away from her, and I love it! It’s a very beautiful film". Oui je lui a dit ça, impressionnée par ce bout de femme de 28 ans qui a réussi un coup de maître avec son premier long, hyper mature et beau sur l’oubli. Et elle de répondre, en souriant "Oh thank you!" Deux, trois mots ont suivis, je ne me souviens plus, peut-être était-ce "It’s so nice". Whatever. Pour la première fois de ma vie, j’ai pu dire à un réalisateur que j’avais aimé son film. Les autres jurés avaient déjà déguerpis. J’arrive tout de même à avoir une photo et un autographe de Michel Piccoli, grand acteur français. L’heure qui suivit fût bien dure, pour nous, pauvres petits mortels, qui avons touché les étoiles, n’était-ce que pendant quelques minutes. Quelques minutes de bonheur et d’émotion gravé à jamais.


Moi, Isabelle, Shu Qi et Guillaume

One thought on “Jour J : quelques heures avant l’Ouverture

  1. buy thesisDoing a research is a mind-numbing work & I feel it strongly that my research is complete with this place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *