La nuit nous appartient (avant-première)

Le cinéma leur appartient

Mark Wahlberg et Joaquin Phoenix. Wild Bunch Distribution

Le nouveau James Gray, en compétition au Festival de Cannes, s’offre 1h50 de classe. Classe parce que Joaquin Phoenix, dans son rôle de gérant de boîte de nuit, est carrément génial. Lui, Bobby, est le frère de Joseph, flic comme leur père. Seulement, Joseph veut arrêter un dealer qui sévit dans la boîte de nuit de Bobby. Tous deux devront s’affronter un jour ou l’autre, et bien plutôt qu’il ne le pense…Les polars ou film noir, il n’y en a plus beaucoup depuis le somptueux L.A Confidential. Ici, James Gray signe un polar dramatique rendant hommage aux films noirs des années 60 qui s’inscrit dans la lignée des grands polar américains. Alléchant? Oui. Et sur grand écran ça l’est encore plus. Musique fin années 80, mise en scène classique et adaptée, image léchée, tout y est pour faire rentrer le spectateur dans l’univers de Bobby. L’histoire laisse une grande place à l‘épaisseur psychologique des personnages, ce qui ne limite pas La nuit…a un simple condensé d’action version 80’. Ici il est question de drogue, d’amour, de relation fraternelle, de liberté et de vengeance. Fidèle au genre tout en le réinventant, il transforme les clichés en scènes de cinéma glamour, sombres et prenantes. Le dernier quart d’heure risque d’en désemparer certains. Mais rien qui pourrait nous faire revenir sur le fait que La nuit nous appartient est un grand film. James Gray nous a concocté une heure et demi de mafia, flic et boîtes de nuits, saupoudré de scènes absolument géniales, telle la course-poursuite ou l’infiltration… Si la Palme d’Or lui a passé sous le nez (dommage), on croise les doigts pour les oscars. Quand aux acteurs principaux, les géniaux Joaquin Phoenix et Mark Walhberg, ils sont tout d’eux d’une justesse épatante et nous rappelle qu’ils sont deux des plus talentueux acteurs de leur génération. A leur côté, Robert Duvall, impeccable et Eva Mendes, qui a un rôle assez effacé mais qu’elle porte avec glamour.

La nuit nous appartient (We own the night) est un polar esthétiquement parfait, comprenant des scènes où l’angoisse est à son comble et doublée d’une performance d’acteurs époustouflante. Si la fin peut paraître cliché, elle en est tout le contraire. Ce polar risque bien de devenir incontournable par sa grande maîtrise. Du cinéma de haut niveau, qui est beaucoup plus intelligent qu’on ne pourrait le penser. A voir et revoir pour l’apprécier encore plus. Un cinéma rare comme on l’aime.


Joaquin Phoenix et Eva Mendes. Wild Bunch Distribution

Wild Bunch Distribution

One thought on “La nuit nous appartient (avant-première)

  1. Coucou ca faisait longtemps ke j’étais pas venu sur ton blog!!! rrroo mais jl’adore ton blog !! Je suis allée le voir La nuit nous appartient j’ai tout simplement ADORE !!! Belle performance de Marky et Joaquin bin comme d’ahb jtrouve eva mendes un peu potiche mais au moins c pas une américaine blonde ca change en totu cas très jolie dans ce film !! Bon sinon bin oui super film à voir ainsu que « dans la valée d’elah »!! pas mal du tout un peu long mais très bien !! Bisous manon !! a+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *