Harry Potter et la coupe de feu

Harry change une 3e fois de réalisateur et y perd au change

La quatrième année du jeune sorcier à Poudlard. Il devient le 4e concurrent pour La Tournoi des 3 Sorciers car son nom y a été mis par quelqu’un qui ne lui veut pas que du bien. Mais qui?

Après Chris Colombus et Alfonso Cuaron, c’est Mike Newell qui reprend le flambeau et rate. Les autres avaient relevés le défi avec brio pour certains alors que lui mordra la poussière. Le début à la Coupe du monde de Quidditch est un ratage complet, par rapport au livre, et la fin manque en émotion. Entre les deux il y a 2h où Harry et ses deux meilleurs amis vont danser, combattre des dragons et éprouver les affres de l’amour. Autant Cuaron évitait la surenchère, autant Newell l’aime. Beaucoup trop blockuster américain, beaucoup trop action et pas assez potterien. HP 4 est loin d’être déplaisant mais manque de finesse et de ce petit quelque chose qui faisait qu’Harry était Harry. La première apparition de Voldemort fait plus rire que pleurer et la scène dans la labyrinthe pas assez effrayante qu’on l’aurait souhaité. Côté casting rien a souligner et rien à dire. Daniel Radcliffe, Emma Watson et Rupert Grint sont très bien. Mais encore? Mais encore que ce Harry Potter est le moins bon réalisé en film à ce jour (5) et que pour le prochain, la production fera appel à quelqu’un d’autre. Qui ? David Yates. Et ça promet quoi? De belles choses….

Affiche française. Warner Bros. France

One thought on “Harry Potter et la coupe de feu

  1. scuse me mé t ki pour dire d truc comme ca t pas un critique! et pi d’abord je vois pas de ki tu parle parce ke ds le HP5 c daniel radcliffe qui y jour dc voila koi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *