Hairspray

Ne nuit pas la santé…bien au contraire

John Travolta et Nicole Blonsky. New Line CinemaAmanda Bynes et Allison Janney. New Line Cinema

Tracy Turnblad est une jeune fille des années 60 vivant à Baltimore et qui a quelques kilos (plusieurs même) en trop. Tous les jours avec sa meilleure amie Penny Pingleton, elle regarde le Corny Collins Show, une émission de télé locale, où des adolescents dansent et chantent. Le rêve de Tracy. Un jour, une danseuse quitte l’émission et Corny recrute. Tracy décide de passer les auditions…

New Line Cinema


Le nom d’Adam Shankman, en tant que réalisateur, avait de quoi laisser perplexe. En effet, sa filmographie compte Un mariage trop parfait et Baby-sittor (entre autre). On était donc en droit de se demander si Shankman pouvait vraiment réaliser un bon film avec le remake de la comédie musicale ultra-connue de John Waters, Hairspray. Et vous savez quoi? Non seulement il réalise un bon film mais même un excellent film! Coloré, chantant, dansant, léger, intelligent, drôle, touchant et anti-préjugés, ce Hairspray est sans doute la surprise de l’été. Ce n’est peut-être pas du Loach ou du Almodovar, mais ce n’est pas ce qu’on lui demande: ça détend tout en donnant la patate. Les chansons et les chorégraphies sont endiablées et chantées et dansées par les acteurs themselves. Mais en plus de la comédie musicale, Shankman offre une ode à la tolérance envers les noirs et les kilos en trop, et tous ceux qui sont dits "différents" (mais qu’est-ce que la différence après tout?). Je vous entends de là me dire: mais c’est trop télécommandé, aucun suspense, y a les gentils et les méchants…Peut-importe! Le plaisir est là, et ça, aujourd’hui, vu la quantité de films qui sortent dans les salles dont les 3/4 sont à jeter, c’est déjà beaucoup. On aurait pu penser que les acteurs confirmés et les nouveaux ne se mélangeraient pas mais bien au contraire. A John Travolta (absolument délicieuse, nominez la dans la catégorie la meilleure actrice!!) et ses fesses énormes, Christopher Walken et son sourire de clown malicieux, Queen Latifah et ses déhanchés sur "Big, Blonde and Beautiful" et Michelle Pfeiffer ravissante de méchanceté, viennent se mêler la joyeuse troupe des "jeunes acteurs": Nikki Blonsky, premier rôle mais quel premier rôle!! la merveille d’Hairspray, Zac Efron, mignon et the Lady’s Choice, Amanda Bynes, enfin une bon rôle pour une actrice géniale, James Marsden, sans les lunettes de Cyclops mais avec le sourire charmeur, Elijah Kelley, noir et fier de l’être (et il a raison!) et Brittany Snow, blonde et pourrie comme sa mère. Un casting de premier choix, un des meilleurs vus récemment. Et tous y poussent la chansonnettes sur des chorégraphies hilarantes ( I can hear the bells) avec entrain et sourires. L’ambiance est chantante et ils nous la transmettent.

Hairspray est à voir d’abord parce qu’il y a John Travolta en femme (tout est dit…!!), ensuite pour les chansons et les chorégraphies, pour le casting cinq étoiles, pour l’humour et l’intelligence distillée dans cette jolie fable sur l’intégration, mais surtout parce qu’ Hairspray fait du bien, beaucoup beaucoup de bien et ça c’est absolument ENORME !!

Nicole Blonsky. New Line Cinema Zac Efron. New Line Cinema John Travolta. New Line Cinema Christopher Walken. New Line Cinema Michelle Pfeiffer. New Line Cinema Amanda Bynes. New Line Cinema
Queen Latifah. New Line Cinema James Marsden. New Line CinemaElijah Kelley. New Line Cinema Brittany Snow. New Line Cinema

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *