Hot Fuzz

English Bad Boys 

Simon Pegg. Studio Canal

Studio Canal

Londres, aujourd’hui. Nicholas Angel est un agent de police exceptionnel. Il sait tout faire, son taux d’arrestation est 400 fois supérieur à celui d’un officier normal, ne vit que pour son boulot quitte à ce que sa vie sentimentale soit un désastre….Mais son inspecteur en chef décide de l’envoyer à Sandford, paisible village british, car Angel était devenu beaucoup trop bon et les faisait passer pour des "nuls". Revoici donc notre héros parachuté à Sandford où il ne se passe jamais rien. Sauf lorsque des villageois décédent bizarrement. Angel et son nouveau partenaire mènent l’enquête…

Le deuxième film de Edgar Wright risque fort de devenir culte dans les prochaines années. Il faut dire que ce Hot Fuzz qui voit deux bobby tenter de résoudre une série de crimes dans un village a tout pour lui. Déjà il ne ment pas sur la marchandise contrairement à beaucoup de films: oui, Hot Fuzz est drôle, hilarant même et oui, il y a de l’action. Un film d’action comique. Plutôt rare, et casse-gueule. Mais le duo Wright – Pegg (acteur principal) en a dans le ciboulot, manie les mots avec brio et sait jouer avec les clichés et les références (comme dans Spaced et Shaun of the dead). Ils nous offrent deux heures de délire poilant, de répliques cultes et de situations abracadabrantes, donc géniales.Simon Pegg et Nick Frost, meilleurs amis, sont les héros de ce film pas comme les autres. Ils dotent leurs personnages d’une personnalité attachante et les emplissent de pleins de détails (il faut écouter les intonations de la voix de Pegg, trop drôles!). Le casting rameute toutes les stars anglaises comme Bill Nighy, Cate Blanchett, Jim Broadbent, Steve Coogan et même une appartition du sacro-saint des saints : Peter Jackson. Ce casting est mis au service d’une histoire riche en rebondissements et à la trame existante. Un délire autant verbal que visuel, qui ne part pas pour autant dans tous les sens, en gardant une trame linéaire. A consommer sans modération.

Le meilleur film d’action anglais de l’année, original, qui explose les clichés du genre, pour créer un délire trash et drôle dont les 120 minutes sont des purs bijoux. Hommage aux films de genre, Edgar Wright a su faire de cette histoire zarb un classique. Un consommé de drôlerie, d’ironie et d’action délirante qui séduira les fans de films d’action et les autres. Mention spéciales aux acteurs Simon Pegg et Nick Frost qu’on attend avec impatience dans leur prochain film.


Studio Canal


 

2 thoughts on “Hot Fuzz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *