Iron Man

L’homme au masque de fer

Robert Downey Jr. et Jeff Bridges. SND

Tony Stark passe son temps à boire, draguer et diriger son entreprise mondiale qui vend des armes. Il est capturé en Afghanistan lors d’une vente d’une nouvelle arme super-puissante. Pour sortir de là vivant, il doit construire le même modèle de l’arme. Mais à la place, il se façonne une armure en fer et arrive à s’échapper. Revenu aux Etats-Unis, il décide d’arrêter la production d’armes et d’aider les gens. Un nouveau héros est né: Iron Man.

Après Superman, Batman, Spiderman, X-Men, Les 4 Fantastiques, Daredevil, Hulk, Hellboy, c’est au tour d’ Iron Man de faire ses premiers pas sur grand écran sous la houlette de Jon Favreau. On est loin de la qualité d’un Spiderman ou d’un Batman, mais ce nouveau super-héros (plutôt héros car il n’a pas de super-pouvoirs) se révèle mieux mené qu’un 4 Fantastique ou que le râté Daredevil. Divertissement pur, mélant agréablement action et humour, on peut regretter toutefois le manque d’ambiguïté du personnage. Parlant un peu politique, le film tourne rapidement au patriotisme. Et passait les 10 premières minutes, on retrouve tous les clichés du genre. Ce n’est pas totalement désagréable même si on pouvait s’attendre à mieux. Mais c’est parfois un peu trop gros, pas assez crédible pour qu’on croit à toute cette histoire. Heureusement que c’est Robert Downey Jr, acteur de génie, qui campe le play-boy sous l’armure. Son charisme et sa nonchalance naturelle font le reste. Ce premier film posant les bases de la franchise, on peut s’attendre à un deuxième volet plus riche. Croisons-les doigts.

SND


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *