Le dernier gang

Romanzo Criminale

Vincent Elbaz et Sami Bouajila. EuropaCorp Distribution

Librement adapté de l’histoire du gang des Postiches, voici l’ascension de Simon et sa bande. Ils vont braquer des dizaines de banques et se mettre à dos le policier Milan.

Le film commence sur des sourires amusés lorsque trois jeunes braqueurs voulant braquer une banque se cassent les dents sur la porte. Quelques minutes plus tard, nous assistons à leur premier braquage qui va les entraîner dans une spirale infernale. A partir de là, le gang nous emporte dans une adaptation libre du gang des Postiches, soit des amis ayant fait trembler les banquiers et les français du fait de leurs nombreux braquages et de leur prise d’otages (la première en France, selon le film). Le polar rythmé montre toute l’admiration d’Ariel Zeitoun pour Simon et sa bande, même s’il essaye de nuancer leur attitude en ne montrant pas que leurs meilleurs côtés. Caméra tout le temps en mouvement, Le dernier gang n’a peu ou pas de temps mort. Ce qu’on peut lui reprocher: On aurait aimé des personnages et des relations plus fouillés. En effleurant sans jamais approfondir on reste un peu à côté des personnages. Et l’on entrevoit ce que le film aurait pu être. Mais il y a une sorte de mélancolie et de nostalgie dans ce film. La reconstitution historique y est sans doute pour quelque chose. Ainsi que les acteurs, dont quatre en tête. Vincent Elbaz qui dégage pas mal de charisme, Sami Bouajila qui apporte une touche plus tendre, Gilles Lellouche excellent en flic tenace et Clémence Poésy touche féminine dans un film plutôt "mec". Donc, un très bon polar rythmé qui maintient en haleine. Ca c’est une bonne nouvelle. Et y en a encore une autre: le cinéma français se porte bien, très bien, merci pour lui.

Dans la lignée de Romanzo Criminale de Placido, un polar nostalgique porté par des acteurs excellents. Certes, Le dernier gang n’atteint pas le film de Placido mais est une bonne surprise.

EuropaCorp Distribution

9 thoughts on “Le dernier gang

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *