Ce soir, je dors chez toi

Leurs jours heureux

Jean-Paul Rouve et Mélanie Doutey. StudioCanal

Alex et Laeticia s’aiment, et c’est pour la vie. Un couple moderne quoi. Sauf quand Laeticia propose à Alex de vivre ensemble. Ca ne va plus du tout. Il l’aime bien sûr, mais quand même…Car vivre ensemble, c’est la perdre, dit-il. Mais la jeune femme ne l’entend pas comme ça. Alex décide de trouver une ruse.

Kad et O, c’étaient une grande histoire d’amour. Alors là, c’est le drame: Olivier est seul, derrière la caméra. Sans son Kad. Et s’en sort très bien, n’en déplaise à certains. Et rassurez-vous Kad est toujours là, même si c’est devant la caméra. Alors oui, peut-être que c’est la saison qui donne envie de se plonger dans des films légers et pas prises de tête. Peut-être. Mais toujours est-il que ce Ce soir, je dors chez toi est ce qu’on attendait: une comédie romantique moderne, drôle et porté par un duo rafraîchissant. Ça marche, ça fonctionne du tonnerre même. Le film est enlevé, réserve quelques bons jeux de mots et des scènes carrément drôles (le moment où Kad fait semblant d’être dépressif). Certes le schéma est convenu ainsi que la fin, mais cette comédie arrive à désamorcer pas mal de clichés. Il faut dire que le réalisateur peut compter sur un duo de choc: Jean-Paul Rouve et Mélanie Doutey, excellentissimes. Kad Merad qui porte une affreuse coupe de cheveux et Rhiles Djarouane (qui joue le fils de Kad) sont des seconds rôles au poil (voir l’entrée en scène de Kad, hilarante). On est moins dans l’absurde d’Un Ticket pour l’espace, mais ça sonne plus juste. Une jolie comédie romantique qui donne la patate.

StudioCanal
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *