Notre univers impitoyable

La guerre des sexes

Jocelyn Quivrin et Alice Taglioni. Jean-Claude Lother

Jocelyn Quivrin et Alice Taglioni. Jean-Claude Lother

Margot et Victor sont amoureux et bossent dans la même cabinet d’avocat. Tout va bien pour eux. Jusqu’au jour où l’associé de Bervesier meurt. Quelqu’un doit le remplacer. Margot et Victor sont donc en compétition pour le poste…

Le film de Léa Fazer arrive à désamorcer les pièges les plus douteux. Sans doute grâce à l’originalité de la structure du film. Une partie est consacrée à ce qu’il se passerait si Victor avait le poste, et l’autre si Margot l’avait. Et en fin de compte, le résultat est le même: le drame, soit la perte de leurs valeurs et crise de couple avec tromperies, etc. Si Notre univers impitoyable cède parfois à des facilités scénaristiques (on sait un peu ce qui va arriver dès le moment où l’un des deux va accéder au poste), il se révèle être une comédie dramatique douce-amère de notre époque et sur le monde du travail (égalités homme-femme…). Le couple Alice Taglioni et Jocelyn Quivrin, à l’écran comme à la ville, est excellent, portant le film sur toute sa longueur, aidé de la très bonne Pascale Arbillot, femme désenchantée mais réaliste. Pas de quoi sauter au plafond, mais tout de même pas désagréable.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *