Un Anglais à New-York

How to lose friends & alienate people

Simon Pegg et Megan Fox. Number 9 Films Ltd.

Megan Fox. Number 9 Films Ltd.

Sidney Young, journaliste anglais, est engagé par le boss du magazine Sharps qui suit les stars à la mode du jour. Débarquant à New-York, Sidney découvre vite l’envers du décor et va tenter par tous les moyens de se faire une place dans ce monde d’argent et de mépris.

Un film qui passe directement à la case "DVD" sans passer par celle "Cinéma", c’est pas très bon pour lui. Maintenant, il peut y avoir quelques exceptions. Cet Anglais à New-York n’en est définitivement pas une. Alignant clichés sur clichés dans un cadre déjà vu (Hollywood quand tu nous tiens…), on peine à accrocher puisqu’on sait dès les 10 premières minutes la fin du film. Et le comble pour une comédie: elle n’est même pas drôle. Le ton n’est pas assez grinçant et le spectateur suit les déboires du héros sans grand intérêt. Quelques scènes sympa, mais le reste craint. Même Simon Pegg est en mode mineur. Où est passé le Simon de Shaun of the Dead, Hot Fuzz ou encore Cours toujours Dennis? Il doit être bien loin…Kirsten Dunst est fade, ses yeux malicieux presque éteints. Megan Fox, la star de Transformers, joue les potiches et en profite pour se montrer en sous-vêtements (cela plaira aux messieurs). Bref, un film en mode automatique, décevant. Seul bon point: ne pas avoir payer une place de ciné pour le voir.

Affiche américaine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *