Les Regrets

Je t’aime, moi non plus

Yvan Attal et Valeria Bruni Tedeschi. Jean-Claude Moireau

Yvan Attal et Valeria Bruni Tedeschi. Jean-Claude Moireau

Mathieu, un homme marié de 40 ans, revient chez sa mère lorsqu’il apprend qu’elle est en train de mourir. Revenue dans la ville de son enfance, il retrouve son ancienne petite amie, Maya, qu’il n’avait pas vu depuis 15 ans. Celle-ci l’appelle quelques heures plus tard: elle veut le revoir. Il acccepte.

 

La passion est un des thèmes de ces Regrets, dirigés par le Cédric Kahn. La passion qui consume deux amants, Mathieu et Maya. Un amour fou, qui perd la raison. Loin de faire du sentimentalisme gnan-gnan, Kahn préfère la violence des sentiments, la fièvre amoureuse et passionnelle, la souffrance des regrets. Aidé par une réalisation nerveuse, on est pris dans ce tourbillon de chairs, sensuel et déchirant. La violence de Yvan Attal (fascinant et plein d’intensité) s’oppose avec fracas à la fragilité de Valéria Bruni-Tedeschi (bouleversante). La scène où, jaloux à en crever et souffrant de la perdre, Mathieu tente de retenir Maya est d’une intensité folle, le drame approchant à grands pas. Car cet amour détruit tout sur son passage, eux et les autres. Pour autant Kahn ne donne pas de leçon, ne tente même pas d’expliquer cette liaison, car, et il est un des seuls à l’avoir compris, la passion annihile toute raison, et c’est ça qui est beau. Car il y a définitivement quelque chose de beau dans Les Regrets, la beauté d’un amour inconditionnel, sans fin (le regard de Attal à la fin du film)…et des quais de gare.

Mars Distribution

 

 

 

One thought on “Les Regrets

  1. Assez d’accord, les meilleurs scènes sont celles passionnées qui ne trouvent aucune raison.
    Cependant l’utilisation globale de la classique histoire d’amour en une sorte de polar reste à mon goût trop limpide, pas assez évolutif au niveau des personnages…
    L’interprétation est cependant remarquable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *