Les Vies privées de Pippa Lee

Les Vies privées de Robin Wright Penn

Robin Wright Penn et Alan Arkin. Bac Films

Robin Wright Penn et Keanu Reeves. Bac Films

Pippa Lee approche de la cinquantaine auprès de son mari plus âgé qu’elle et dans une nouvelle maison de banlieue. Mais qui est vraiment cette bourgeoise en apparence si paisible? Pippa Lee n’a pas toujours été comme ça, bien au contraire…Elle va alors tenter de trouver un équilibre.

Robin Wright Penn est magnifique, femme forte et fragile, bouleversante et attachante dans Pippa Lee, où elle tient le premier rôle. Ce beau portrait de femme, livré par Rebecca Miller, gratte avec justesse le vernis bourgeois qui étouffe l’héroïne, Pippa Lee, femme moderne au passé tumultueux, aujourd’hui rangée. Le ton est à la fois tendre, triste, drôle, grinçant (notamment les enfants, limite agaçants). Il y a un peu des personnages de Kate Winslet (Les Noces Rebelles) et de Meryl Streep (Sur la route de Madison) dans cette Pippa Lee, qui au fond, représente à merveille toutes les femmes. Dommage que le rythme soit plutôt lent, notamment au début du film. Heureusement qu’il y a quelques seconds rôles sublimes: Blake Lively (la Serena de Gossip Girl), Keanu Reeves, Winona Ryder (hilarante malgré elle), Alan Arkin…Rebecca Miller aborde avec ce film amer-sucré des thèmes modernes : les enfants, l’amour (et aussi quand on aime plus), l’adultère, la drogue, la famille… Mais toujours avec une touche décalée qui maintient le bon équilibre du film.
Les Vies privées de Pippa Lee est un film de femmes, réalisée par une femme, mais qui peut se regarder par tous. Car au fond, même s’il ne dévoile pas le mystère (celui de Pippa Lee, celui des femmes), donne quelques clés.


Bac Films


One thought on “Les Vies privées de Pippa Lee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *