Adam

Adam et…Beth

Hugh Dancy et Rose Byrne. Twentieth Century Fox France

Hugh Dancy et Rose Byrne. Twentieth Century Fox France
 

Adam vient de perdre son père et se retrouve seul dans ce grand appartement. Détail: il souffre du syndrôme d’Asperger, soit une forme d’autisme qui le bloque au niveau des sentiments et des interactions sociales. Et puis il rencontre sa charmante voisine, Beth….

Peut-être me trouverez-vous trop fleur bleue, n’empêche que Adam est un beau film. Film mineur, certes, qui ne révolutionne rien, mais qui aborde un sujet peu exploité avec beaucoup de sensibilité et de pudeur (le syndrôme d’Asperger). Le jeune réalisateur, Max Mayer, dont c’est le premier film, se concentre sur ce couple un peu bancal, et tisse une relation aussi compliquée qu’émouvante. Car aimer Adam, ce n’est pas facile, Beth s’en rend compte. Elle n’arrive pas à le cerner, et pourtant elle l’aime. Nous aussi. Max Mayer arrive à échapper aux gros clichés, tout en restant dans le mélo plutôt classique, mais sincère et émouvant. Quand à Rose Byrne et Hugh Dancy, ils illuminent l’écran. Ils ont tous deux un charisme et un charme fous. C’est indéniable. Adam est une histoire d’amour pleine tendresse et d’espoir qui s’inscrit dans la lignée de (500) jours ensemble (de Marc Webb, septembre 2009). Car si le non-happy end conventionnel les rassemble, c’est également aussi par leur façon terriblement touchante et moderne d’aborder les relations amoureuses. Et parce que tous deux bénéficient d’un excellent couple d’acteurs. Sorti dans peu de salles et écrasé par des films de plus grande envergure, Adam mérite qu’on s’y arrête. Parce c’est le premier rayon de soleil de l’année qui vous réchauffera le coeœur en ces froides journées d’hiver.
 

Twentieth Century Fox France

 

 

 

 

6 thoughts on “Adam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *