Dark World

Eva Green. Recorded Picture Company (RPC)

Sam Riley. Recorded Picture Company (RPC)

Sur le papier, Franklyn mettait l’eau à la bouche. Film de science-fiction dramatique, il met en scène quatre personnages torturés et perdus à travers deux mondes, un Londres contemporain et une cité futuriste. Rajoutez à cela les excellents Eva Green, Ryan Philippe et Sam Riley, une atmosphère sombre et noire, et voilà qu’on attendait avec impatience le film de Gerald McMorrow. Il ne sortira finalement qu’en 2010 en direct-to-dvd, et la désillusion sera grande. Franklyn devient bêtement Dark World (ouh que c’est laid ce titre). Quand au film en lui-même, il faut attendre une heure pour comprendre vers quoi le film s’oriente (si l’on a pas déjà arrêté de le regarder). Le début est donc lent, pas très clair, et la partie se déroulant dans la cité futuriste manque de conviction et de réalisme (les méchants avec leurs chapeaux sont limite ridicules). Quand aux personnages, on a du mal à les cerner (celui d’Eva Green), ou même à s’y intéresser réellement (Sam Riley trop discret). Mais malgré tout, les intentions du réalisateur sont bonnes, le film transmet une tristesse latente qui ronge ses personnages, pas assez fouillés mais détruits. La révélation finale, le pourquoi du comment (qu’on devine un peu plus tôt) n’est pas mal, l’idée n’était pas mauvaise, mais utilisée trop maladroitement. Pour finir, Dark World est un film trop bancal pour réellement passionner et qui n’utilise pas tout son potentiel, loin de là.
 
Recorded Picture Company (RPC)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *