Cyrus

Dans la famille Tanguy, je voudrais…Cyrus


John (John C.Reilly, touchant) tombe amoureux de Molly (lumineuse Marisa Tomei). C’est l’amour fou, la promesse d’une belle histoire. Sauf qu’un autre élément rentre en jeu alors qu’il ne s’y attendait pas : Cyrus (Jonah Hill, génial), le fils de 22 ans de Molly. Et Cyrus est bien décidé à haïr John. Avec ce postulat de départ, on s’attend à une énième comédie américaine lourdingue (surtout que John C.Reilly et Jonah Hill ne font pas souvent dans la finesse). A tort. Cyrus (de Jay et Mark Duplass, caméras à l’épaule, ce qui donne une réalisation vraiment à hauteur d’homme) surprend en ce sens parce qu’il arrive à trouver un bel équilibre entre comédie et émotion. Il y a une extrême tendresse et en même temps une certaine forme de cruauté (Cyrus et son complexe d’œdipe – qui n’en est pas vraiment un) dans ce film. Il y a un homme qui croit que la vie ne pourra plus rien lui apporter, jusqu’à ce qu’il la croise, elle, Molly. Et puis il y a un fils qui aime (un peu trop) sa mère. La guerre sera drôle, mordante, sans pitié, mais en même temps touchante. Seul bémol, mais qui ne concerne pas la qualité du film: la bande-annonce qui en dit beaucoup et qui montre pas mal de moments clés telles que les confrontations entre les deux hommes.
Malgré cela, une très jolie surprise porté par d’excellents interprètes (la grande Catherine Keener est également de la partie) qui vous réconciliera avec les comédies américaines si vous en aviez vous aussi marre des made by J.Apatow.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *