La guerre est déclarée

guerredéclarée1

 

guerredéclarée2

Il y a parfois de très bonnes surprises. Des films qu’on pense connaître par avance et qui pourtant, surprennent. Comme La guerre est déclarée. L’histoire d’un homme et d’une femme (qui se nomment Roméo et Juliette) qui s’aiment, qui ont un enfant (Adam)et qui découvrent que celui-ci est gravement malade. Et puis, le choc, la peur, le désaroi, la rage, la douleur, la volonté de surmonter tout ça, de se battre…Du pathos en prévision, du témoignage sauce mélo dégoulinant…? Et bien non. Mais de la force brut, de la fureur de vivre, de l’amour, de la rage, toujours. Car Valérie Donzelli, réalisatrice et actrice principale, et Jérémy Elkaïm, co-scénariste et acteur, ont vécu cette situation. L’histoire de ce couple qui traverse l’enfer, c’est la leur. Pour rendre compte de cette situation horrible (la maladie grave d’un enfant), sans doute fallait-il l’avoir vécu. Et avoir un tel recul est admirable. Car loin du bain de larmes, Donzelli préfère le rire, une certaine légèreté et raconte leur histoire de leur point de vue, avec une force incroyable, une envie de vivre désarmante alors que la terre semble s’ouvrir sous leurs pieds. La guerre est déclarée échappe aux clichés, mélange les tons, les genres. Le film est drôle, triste, intense, enchanté (une chanson à la Christophe Honoré), surprenant, pop, audacieux, poignant, bouleversant. Et prend comme point de vue les parents (et non celui de l’enfant, ni celui des médecins), et comment on peut surmonter, survivre même, à cette épreuve. Comment un couple décide de déclarer la guerre au cancer, celui de leur enfant. Une guerre sans répit, menée tambour battant, le coeur remplit d’espoir et d’amour, les yeux mouillés, mais debout, jusqu’au bout. 

guerredéclarée

Ma note : 1167760806_etoiles_4.png

2 thoughts on “La guerre est déclarée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *