L’Oeil invisible

 L-oeil-invisible.jpg

oeil_invisible_pix1.jpg

 

Le cinéma argentin n’a jamais été en aussi bonne santé que depuis quelque temps…Leonera, Carancho, Dans ses yeux, Las Acacias (Caméra d’Or au Festival de Cannes 2011), et maintenant L’oeil invisible (La mirada invisible). Le film  de Diego Lerman avait eu les honneurs d’une présentation au Festival de Cannes en 2010 dans la catégorie La Quinzaine des réalisateurs avant une sortie en salles, plutôt discrète, dès le mois de mai.

Que dire de cet Oeil invisible? Imaginez un huit-clos oppressant prenant place dans un lycée en 1982. La dictature règne, mais plus pour longtemps, puisque un vent de révolte souffle sur Buenos Aires. Maria Teresa, jeune surveillante d’une vingtaine d’années, coincée et rigide, devient « l’oeil invisible » du directeur, celle qui voit tout sans être vu. Jusqu’à ce qu’elle croise le regard d’un élève, troublée. Le réalisateur oppose la froideur, l’ordre et le silence du lycée (= dictature militaire) à la révolte qui gronde dans les rues, mais qui ne traverse pas les murs de ce lieu. Le personnage de Maria, brillamment interprétée par Julieta Zylberberg, est le fil conducteur du récit. Celle qui va bouleverser les règles, puisque petit à petit, elle va s’ouvrir à des sentiments humains, et au désir (qu’elle ressent pour un élève, mais aussi qu’elle provoque chez le directeur). La mise en scène est travaillée, la photographie dans les teintes grises et bleues donne le ton de cet univers clos. Dommage que cela manque parfois de rythme et que cette lenteur peine à nous tenir en haleine jusqu’au bout. La scène finale néanmoins, très forte, marque le renversement de situation. L’ordre n’est plus, la révolte explose. En agissant telle qu’elle le fait face à son agresseur, Maria Teresa représente toute une population lasse de vivre assujettie, qui se rebelle face à cette dictature abusive et violente.

Une intéressante mise en scène de la dictature argentine à travers un portrait de femme, surveillante dans un lycée.

 

DVD reçu dans le cadre de l’opération Dvdtrafic, merci à Cinetrafic!

Retrouvez sur Cinetrafic les films de cette année dans la catégorie Film 2011 ou

découvrez la catégorie Film récent.

L’Oeil invisible de Diego Lerman

Sortie DVD le 19 octobre

Pyramide Video

 

201105102204_zoom.jpg

One thought on “L’Oeil invisible

  1. Rebonjour, j’ai beaucoup aimé ce film qui met dans l’ambiance assez vite avec cette impression de claustrophobie. J’aime ce genre de film pervers sous des dehors lisses. Bonne soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *