While we’re young

WhileWereYoung

Noah Baumbach, pour moi, c’est comme le bon vin : il se bonifie avec l’âge ! Je n’avais pas trop accroché aux Berkman se séparent ni à Greenberg mais avait apprécié Frances Ha. Et ai été séduite par While we’re young, comédie moderne et mordante croquant habilement la société contemporaine et les rapports intergénérationnels.

Il y a d’abord Josh et Cornelia Srebnick, la quarantaine, mariés et heureux, sans enfant. Lui est réalisateur de documentaires et peine à boucler son nouveau film. Un jour, alors qu’il donne un cours, il est approché par un jeune couple, Jamie et Darby. Josh et Cornelia sont rapidement séduits et fréquentent de plus en plus les deux jeunes, délaissant leurs amis du même âge.

Porté par un quatuor formidable (Ben Stiller, Naomi Watts, Adam Driver, Amanda Seyfried), While we’re young parle à travers la rencontre de deux couples que tout oppose (l’âge mais aussi les valeurs, le mode de vie) de la peur de vieillir, d’avoir raté sa vie, qui hante pas mal de quadragénaires. Dont, Josh et Cornelia, qui sont confrontés à leurs choix et à la pression de la société (ils n’ont pas d’enfants et n’en veulent pas), au manque de spontanéité et à bout de souffle (voilà 8 ans que Josh n’arrive pas à finir son documentaire). Attirés par la liberté, la jeunesse et l’insouciance de Jamie et Darby, ils tentent de « redevenir jeunes » en s’inspirant de leur mode de vie (voir Naomi Watts et Ben Stiller danser du hip hop est à la fois surréaliste et très drôle). On peut néanmoins trouver que la vision de la jeune génération est un peu excessive mais nous allons dire que c’est pour mieux servir le propos. C’est drôle, enlevé et finement écrit, notamment quand le cinéaste rajoute une autre équation, le rapport avec le père de Cornelia, grand documentariste avec qui Josh ne s’est jamais entendu. Trois générations, trois visions différentes de la vie. Des rapports de force qui s’inversent, des valeurs et modes de vie aussi. Sous ses airs grinçants, While we’re young est aussi très tendre pour ce couple qui refuse de vieillir et se cherche une nouvelle jeunesse.

Digne héritier de Woody Allen, Noah Baumbach réalise une comédie pétillante qui séduira les jeunes comme les moins jeunes. Et de conclure qu’il n’y a pas de meilleur âge ?

WhileWereYoung2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *