Les Suffragettes

suffragettes 2

Le cinéma anglais est en très grande forme ! Il aligne les succès – publics et critiques – depuis quelques années avec d’excellents films, certains très sombres, d’autres lumineux et drôles. La veine du cinéma social ouvert par Ken Loach et Stephen Frears continue à séduire puisqu’on a pu découvrir récemment We want sex equality ou encore Pride pour ne citer qu’eux. Les Suffragettes continue sur cette lancée et s’intéresse à la lutte pour le droit de vote des femmes. Un sujet on ne peut plus contemporain et actuel quand on s’intéresse un peu à la situation des femmes dans le monde et à la question de l’égalité. Les suffragettes étaient les féministes d’hier : considérées comme des enquiquineuses, détestant les hommes, et autres bêtises que l’on entend encore aujourd’hui. Sarah Gavron rappelle avec force que ces femmes se battaient pour l’égalité et la reconnaissance de leurs droits en tant qu’êtres humains. Pour rappel, les femmes vivant en Angleterre au début du 20e siècle, ne pouvait pas voter, était considérée comme la propriété de leur mari (leur salaire – plus bas que celui des hommes – était récupéré par le mari) et elles n’avaient aucun droit sur leurs enfants.

C’est à cette époque que débute le film. L’héroïne, Maud, est une épouse et mère, et travaille dans une blanchisserie. Elle va rejoindre la lutte pour le droit de vote et devenir une suffragette. Des femmes de toutes les conditions participent. Mais le gouvernement réprime de plus en plus brutalement les manifestations.

La réalisatrice a reconstitué avec détails les événements, lieux (très beaux décors du Londres début 20e siècle), personnages qui ont vraiment existé (Emmeline Pankhurst jouée par Meryl Streep) et le cadre de vie des femmes de l’époque. Les conditions de travail de ces femmes sont glaçantes ainsi que les conditions de détention de celles qui se faisaient attraper: elles ont été parmi les premières à utiliser la grève de la faim pour se faire entendre, mais les gardiens les forçaient à manger. Le cadre réaliste du film nous plonge dans la vie de ces femmes : comment ne pas s’indigner face à leurs vies, au refus du gouvernement d’ouvrir les yeux et de les considérer comme des êtres humains? Il est important de rappeler à toutes et tous, ainsi qu’aux jeunes générations, ce que les femmes ont combattu il n’y a pas si longtemps que ça, comme le révèle à la fin une liste des pays avec l’année du droit de vote des femmes.

Les Suffragettes est un film passionnant, engagé, intelligent, qui a la bonne idée de ne pas tomber dans le misérabilisme et dans le sentimentalisme facile. Portée par une troupe d’actrices fantastiques (Carey Mulligan, Anne-Marie Duff, Helena Bonham Carter, Meryl Streep et d’autres), ce drame séduira autant les femmes que les hommes. A mettre dans toutes les mains ou plutôt devant tous les yeux !

 suffragettes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *