Divergente 3

divergente2

Jeanine est morte et une révélation bouleverse le monde de Tris et Quatre : il y a quelque chose – quelqu’un – derrière le mur qui encercle Chicago. Alors que Evelyn et les Sans-faction prennent le contrôle de la ville, le jeune couple et leurs amis décident de fuir pour découvrir la vérité.

J’avoue : Divergente c’est un peu mon plaisir coupable. Ayant dévoré – et aimé – les romans il y a quelques années, j’avais jeté un coup d’oeil à l’adaptation cinématographique du premier volet. Je ne m’attendais pas à grand chose, et oh surprise, j’avais beaucoup apprécié. Le roman était très correctement adapté et les deux personnages principaux incarnés par de jeunes acteurs charismatiques (Shailene Woodley, Theo James). Le 2e volet était un peu moins bien que le premier, mais encore une fois, je n’ai pas boudé mon plaisir devant les aventures de Tris et Quatre. Pour l’adaptation du roman final, le studio a décidé de suivre la mode ouverte par Harry Potter et suivie par Twilight ou Hunger Games et de scinder l’histoire en deux, et de sortir donc 2 films. Un procédé à vocation purement financière dont aurait largement pu se passer les films cités plus haut ainsi que Divergente 3. Ayant relu le dernier tome récemment, il n’y a en effet pas vraiment matière à se lancer dans deux films de 2h, un film de 2h30 aurait pu suffire pour clôturer la trilogie. Pour remplir donc les 2 heures de ce premier film, le réalisateur Robert Schwentke, déjà aux commandes du 2e film, décide de s’éloigner complètement du roman. Cela ne m’a pas dérangé plus que ça, car j’étais ravie de voir de « nouvelles » aventures mais les puristes devraient crier au scandale. Beaucoup trouvent également le scénario ennuyeux, personnellement, je le trouve bien dosé et dynamique. Entre les nombreux rebondissements et révélations, on est rapidement emporté dans les aventures de nos héros : des choix vont devoir être faits, la mort s’invitera parmi les personnages, la vérité est proche et les dangers de plus en plus présents. La dictature de Evelyn, la rébellion des Loyalistes et la découverte du Bureau et de leur chef David vont donner du fil à retordre à Tris et Quatre ! Un bon divertissement hollywoodien qui nous donne envie de voir la suite en 2017.

divergente1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *