Folles de joie

C’est comme une évidence dès les premières minutes du film : Valeria Bruni Tedeschi et Micaela Ramazzotti son formidables, extraordinaires dans le dernier film de Paolo Virzi. Elles sont folles de joie, peut-être folles tout court (ou pas), fragiles et fortes, belles et abimées par la vie. L’une, Béatrice, mythomane délurée, bavarde et excessive, l’autre, Donatella, introvertie et au bout du rouleau, la vie ne lui ayant pas fait de cadeau, et surtout qui lui a pris son fils. Elles sont deux patientes à la Villa Biondi, une institution thérapeutique pour femmes sujettes à des troubles mentaux. Un après-midi, elles s’enfuient, prennent un bus qui va les emmener dans une drôle d’aventure, prêtes à tout pour trouver le bonheur.
Je comprends que le film ait autant plu lors de sa projection à la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2016. Les dialogues sont vifs et acérés, le débit de paroles de Valéria Bruni Tedeschi impressionnant, c’est extrêmement drôle et émouvant. Folles de joie c’est deux heures de film qu’on ne voit pas passer, le temps d’une escapade virevoltante et entraînante, doublée d’un beau portrait de femmes. Le réalisateur pose un regarde attachant sur ces deux femmes qu’on a déclaré folles, hystériques. Mais qui dévoileront des fêlures tout au long de cette histoire, blessées par l’amour et les hommes. Leur reconstruction se fera en partie grâce à l’autre, grâce à cette amitié formidable, qu’on attendait pas forcément entre ces deux femmes qui n’ont pas grand chose en commun, au premier abord. C’est beau, doux, triste, exceptionnellement bien joué, bref une merveille.

Blu-ray reçu dans le cadre de l’opération Dvdtrafic par Cinetrafic.

Folles de joie de Paolo Virzi
Edité par Bac Films (son site et sa page FB). Date de sortie du DVD : 2 novembre 2016
Aussi sur Cinetrafic : http://www.cinetrafic.fr/film-de-fille
http://www.cinetrafic.fr/film-2017

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *