L’amant d’un jour

C’est l’histoire d’un père et de sa fille de 23 ans qui rentre un jour à la maison parce qu’elle vient d’être quittée, et de la nouvelle femme de ce père qui a elle aussi 23 ans et vit avec lui.

Les films de Philippe Garrel ont une petite musique particulière. Il y a d’abord ce beau noir et blanc qui habille les errances amoureuses de ces personnages. Et puis l’amour, donc, thématique qui traverse sa filmographie, des Amants réguliers à L’Ombre des femmes, en passant par La Jalousie (pour ne citer que les derniers). Les souffrances de l’amour, la fragilité et la complexité des cœurs, on a déjà vu des dizaines de films sur ce sujet. Mais le cinéaste sait habilement surprendre, avec grâce et maîtrise. Dans L’amant d’un jour, deux jeunes filles de 23 ans deviennent amies. L’une (Louise Chevillotte) est la nouvelle femme du père de l’autre (Esther Garrel). Peu commun. Leurs visions de l’amour s’opposent : la 1ère est épanouie dans son histoire d’amour et cherche les limites de la fidélité, la seconde meurt d’amour après que son petit ami l’a quitté. Au milieu, Eric Caravaca, très bien, en quinquagénaire amoureux. Peu bavard, le film déploie délicatement son intrigue et révèle le secret de la nouvelle compagne du héros. Cette parenthèse amoureuse (1h16) fascine par sa simplicité et son regard fin sur la force du sentiment amoureux.

DVD reçu dans le cadre de l’opération Dvdtrafic par Cinetrafic

L’amant d’un jour de Philippe Garrel
Edité par Blaq out : son site et sa page FB
Date de sortie du DVD : 17 octobre 2017

A voir sur Cinetrafic :
– http://www.cinetrafic.fr/meilleur-film-2017
– http://www.cinetrafic.fr/top-film-romantique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *