Woman at war (Festival de Cannes 2018)

Halla, la cinquantaine, déclare la guerre à l’industrie locale de l’aluminium, qui défigure son pays. Elle prend tous les risques pour protéger les Hautes Terres d’Islande… Mais la situation pourrait changer avec l’arrivée inattendue d’une petite orpheline dans sa vie…

Petite merveille que l’on attendait pas et qui a ravi les festivaliers : Woman at War de Benedikt Erlingsson, un film islandais féministe, drôle et touchant! Un conte écologique détonnant et étonnant dans lequel une femme (Halldora Geirharsdottir, exceptionnelle) décide de lutter face à l’industrie de l’aluminium. La guerre est déclarée ! C’est créatif et ingénieux (voir l’intégration de la musique dans le film), intelligent, dynamique et touchant. Impossible de ne pas soutenir Halla dans sa lutte, héroïne des temps modernes, sorte de Peau d’âne du 21e siècle (vous comprendrez la référence après avoir vu le film) ! Le réalisateur islandais nous livre un beau portrait de femme, doublé d’une réflexion sur l’avenir de notre planète.  De plus, les paysages de l’Islande sont une merveille pour les yeux !

A découvrir en salles dès le 4 juillet 2018! A noter que le film a gagné le prix SACD (Meilleur scénario) et le Prix du Public à la Semaine de la critique 2018.

One thought on “Woman at war (Festival de Cannes 2018)

  1. une histoire formidable dans des décors splendides.
    L’actrice est bluffante et la fin si « vraie ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *