Downrange

Six étudiants font du covoiturage, jusqu’à ce que leur véhicule se retrouve avec un pneu crevé dans un coin reculé et désertique des Etats-Unis. Sauf que ce pneu crevé n’est pas un accident, quelqu’un leur a tiré dessus et va les assassiner un par un.

Je ne m’attendais pas à grand chose, et j’ai été surprise de ne pas voir le navet que j’attendais. Ce n’est pas très bon et cela ne laissera pas un souvenir impérissable mais il y a des idées et de quoi divertir. Film de genre gore et tendu, il fonctionne sur le concept de « huis clos à ciel ouvert » : les personnages ne sont pas coincés dans un lieu fermé (à l’instar de Buried avec Ryan Reynolds par exemple ou Phone Game avec Colin Farrell) mais coincés, à l’air libre, derrière une voiture, seul endroit à l’abri des tirs d’un sniper psychopathe (dont on ne saura rien d’ailleurs). Tout un concept. Qui tient à peu près la route et maintiendra l’intérêt du spectateur. Le scénario, lui, tient sur un morceau de papier mais le réalisateur, Ryûhei Kitamura, s’y connait en série B (on lui doit notamment The Midnight Meat Train avec Bradley Cooper, réalisé en 2009 à qui il doit sa renommée) et remplit gaiement le cahier des charges : jeunes étudiants pour héros, dialogues sans grand intérêt, détails sanguinolents et gores, personnages peu développés, atmosphère tendue. C’est parfois à la limite du ridicule, mais on se laisse finalement prendre au jeu. Les acteurs sont assez mauvais mais Downrange a le mérite d’être court, seulement 1h25, ce qui permet de les tolérer. Distrayant, par moment nanardesque, Downrange plaira surtout aux fans de série B.

 

Dvd reçu dans le cadre de l’opération Dvdtrafic de Cinetrafic
Downrange de Ryûhei Kitamura
Edité par Wild Side :  sa page Facebook
En DVD et Blu-Ray le 25 juillet
Retrouvez également sur Cinetrafic :
parmi les meilleurs thrillers
films que je recommande

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *