L’Insulte

A Beyrouth, de nos jours, une insulte qui dégénère conduit Toni (chrétien libanais) et Yasser (réfugié palestinien) devant les tribunaux. De blessures secrètes en révélations, l’affrontement des avocats porte le Liban au bord de l’explosion sociale mais oblige ces deux hommes à se regarder en face.

Dans la veine de Une séparation du grand réalisateur iranien Asghar Farhadi, Ziad Doueiri (L’attentat, la série Baron Noir) nous livre un film brillant, L’Insulte. En partant d’un incident à priori sans grandes conséquences, le film nous livre une radiographie du Liban d’aujourd’hui et des séquelles de la guerre civile. Toni et Yasser, le premier chrétien libanais, le second réfugié palestinien, s’embrouillent pour une gouttière, une insulte est lancée, puis une autre, des coups, et les voilà aux tribunaux. Rapidement, le procès dépasse le cadre de l’insulte, du cadre intimiste, et se transforme en affaire d’état. Le réalisateur a l’intelligence de ne jamais être manichéen, de traiter les deux protagonistes de la même manière. L’intelligence de la réalisation, l’atmosphère tendue telle un thriller, les scènes très efficaces au tribunal (on repense au très beau film Le procès de Viviane Amsalem), les dialogues ciselés font de ce film une vraie réussite. De nouveaux talents ne cessent d’émerger et de nous surprendre au sein du cinéma du Moyen-Orient. Ziad Doueiri réalise un film intelligent sur la réconciliation des peuples, la tolérance et l’acceptation. L’universalité du propos dépasse le cadre du Liban et résonne dans le contexte géopolitique actuel. Quelques mots sur les acteurs formidables : Adel Karam et Kamel El Basha. Leurs visages tendus, fermés, butés se heurtent avant un échange de regards d’une grande puissance dans la scène finale. Le réalisateur nous rappelle qu’il y a de l’espoir, que tout n’est pas perdu. Passionnant. Une grande réussite passée trop inaperçue parmi les films récents.

Dvd reçu dans le cadre de l’opération Dvdtrafic par Cinetrafic
L’Insulte de Ziad Doueiri
Sortie en DVD le 3 juillet 2018
Edité par Diaphana (page FB et site)

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *