Carnivores

Mona rêve depuis toujours d’être comédienne. Au sortir du Conservatoire, elle est promise à un avenir brillant mais c’est Sam, sa sœur cadette, qui se fait repérer et devient rapidement une actrice de renom.
À l’aube de la trentaine, à court de ressources, Mona est contrainte d’emménager chez sa sœur qui, fragilisée par un tournage éprouvant, lui propose de devenir son assistante. Sam néglige peu à peu son rôle d’actrice, d’épouse, de mère et finit par perdre pied. Ces rôles que Sam délaisse, Mona comprend qu’elle doit s’en emparer.

Les frères Renier (Jérémie et Yannick) sont meilleurs comédiens que réalisateurs. Leur premier essai, Carnivores, se révèle plutôt raté. En racontant l’histoire de deux sœurs qui se jalousent, s’aiment et se haïssent. Il n’y a malheureusement rien de bien original dans ce drame que les frères Renier peinent à développer. C’est assez maladroit, le film n’est pas très beau, l’intrigue lourdement soulignée par des musiques dignes d’un film de série B. Surtout, on s’attend à tous les rebondissements, jusqu’à la fin, prévisible. Dans le même genre et avec une histoire semblable, on préfère Irréprochable, le premier film de Sébastien Marnier, trouble et troublant. Carnivores vaut surtout pour les deux actrices principales, qu’on aurait pu ajouter aux rangs des héroïnes les plus ambiguës si le scénario l’avait permis: Zita Hanrot, découverte dans Fatima, et Leïla Bekhti, toujours excellente.

Dvd reçu dans le cadre de l’opération Dvdtrafic organisée par Cinetrafic
Carnivores des frères Renier
Edité par AB Video : sa page Facebook
En DVD, Blu-Ray et VOD le 22 août
Retrouvez sur Cinetrafic:

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *