Love, Simon

On mérite tous une première grande histoire d’amour. Pourtant pour le jeune Simon, c’est compliqué. Il a une vie normale, dans une famille qu’il adore, et est entouré d’amis extraordinaires, mais il garde pour lui un grand secret : personne ne sait qu’il est gay et il ne connaît pas l’identité de son premier coup de coeur, avec qui il communique en ligne. Alors que son secret est menacé d’être révélé, la vie de Simon bascule dans une aventure aussi drôle que bouleversante… Ses amis prendront alors une place essentielle pour l’aider à changer sa vie et découvrir le premier amour.

Love, Simon est un joli teen-movie américain qui a le mérite d’avoir comme personnage principal un jeune homme homosexuel  – une première pour Hollywood ! Soutenu par des personnalités comme Xavier Dolan, le film (adapté d’un roman de Becky Albertalli) met à bas la norme hétérosexuelle imposée par la plupart des films grand public. Simon, lycéen attachant, ne sait pas comment annoncer à sa famille et ses amis qu’il est gay. Cet ado en quête d’identité cherche surtout à se positionner par rapport à ce qu’il est, ce qu’il pense que sa famille voudrait qu’il soit et comment sa relation avec ses amis pourraient changer. Il n’est pas question d’hésiter sur ses préférences amoureuses mais de filmer comment un adolescent se construit dans la société actuelle, dans laquelle le regard des autres est primordiale et à l’heure des réseaux sociaux et de ses dérives (ce que l’on voit bien dans le film). Par ses références et sa directe filiation avec des séries contemporaines comme 13 reasons why (série Netflix), Love, Simon saura toucher et parler aux adolescents de plus de 16 ans. Greg Berlanti réalise un film à l’atmosphère légère, drôle et touchant, qui a l’intelligence de montrer l’homosexualité comme une normalité. En cela c’est une réussite. Evidemment, il y a de grosses ficelles, par moment un manque d’originalité, mais le film fonctionne. Son plus gros défaut est que Simon évolue dans un environnement très (trop) positif, trop éloigné de notre réalité (la famille aimante et très compréhensive, tout le monde est bienveillant, le proviseur du lycée et les profs sont impliqués et font la chasse au harcèlement…). Ce serait évidemment merveilleux si cela se déroulait toujours ainsi, mais nous savons que cela est assez rare. Mais ne boudons pas notre plaisir, Love, Simon délivre un beau message d’amour positif, ce qui n’a jamais fait de mal, bien au contraire. Le casting principalement composé de jeunes adultes est très convaincant, pour ne citer qu’eux, Nick Robinson et Katherine Langford (vue dans 13 reasons why). Evidemment, Love, Simon n’a pas la puissance ni la beauté du film de Luca Guadagnino, Call me by your name, qui restera la grosse claque de ce début d’année et une histoire d’amour bouleversante. Mais l’existence de Love, Simon dans le paysage si mainstream et normé des teen-movie est importante et augure de l’espoir !

 

Dvd reçu dans le cadre de l’opération Dvdtrafic organisée par Cinetrafic !
Love, Simon de Greg Berlanti
Edité par 20th Century Fox :  le site et la page Facebook
En DVD, Blu-Ray et VOD depuis le 31 octobre
Retrouvez également sur Cinetrafic : les amours gays et lesbiennes au cinéma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *