The Gifted

Après la série complètement barrée mais géniale Légion, j’étais ravie de tester la nouvelle série Marvel se déroulant dans le monde des X-Men : The Gifted. Créé par Matt Nix, celle-ci se déroule dans un monde dans lequel les X-Men ont disparu et les mutants sont pourchassés et emprisonnés. Reed Strucker, qui travaille pour le gouvernement et donc, contre les mutants, apprend que ses enfants possèdent des pouvoirs. Lui et sa famille fuient et trouvent refuge dans un réseau clandestin de mutants, les Mutant Underground. Ils vont devoir se serrer les coudes pour survivre.

Le premier épisode réalisé par Bryan Singer (réalisateur de la plupart des films X-Men) est très classique. On sent que le public visé est familial et adolescent. Il y a peu de surprises dans les premiers épisodes et le contenu se révèle très manichéen. Quant à la famille Strucker, qui est le pivot de la série, elle est peu intéressante. Tous les quatre ont peu de personnalité et l’intérêt qu’on pouvait leur porter au début s’efface rapidement (la faiblesse du jeu des acteurs y ait également pour beaucoup) au profit des mutants clandestins, Marcos, Lorna, Clarice, etc. Heureusement en milieu de saison, on en apprend plus sur les origines des Strucker : ils sont les descendants de Fenris, duo composé des jumeaux Andrea et Andreas von Strucker, apparus dans les comics dès 1985. Ces révélations vont nourrir le passé des personnages et donner plus d’ampleur à la seconde partie de la saison (composée en tout de 13 épisodes). Dès lors, et avec notamment l’apparition du personnage d’Esmé, les épisodes gagnent en épaisseur. Certes les dialogues restent assez poussifs et les discours moraux déjà vus, mais la série trouve enfin un bon rythme et parvient à accrocher le spectateur (pour peu qu’il n’est pas déjà abandonné).

The Gifted peine à séduire mais bénéficie d’un petit coup de fouet lors de ses derniers épisodes. Elle n’en reste pas moins une série légère, divertissante et anecdotique, qui pâtit de son manque d’originalité et de noirceur. La saison 2 a débuté aux Etats-Unis, mais pas sûre de poursuivre l’aventure des Strucker et des Mutant Underground. On préfère sans hésiter Légion (la série FX) qui a secoué le monde du petit écran.

DVD reçu dans le cadre de l’opération Dvdtrafic organisée par Cinetrafic
The Gifted (saison 1) de Matt Nix
Edité par 20th Century Fox : le site et la page Facebook
En DVD depuis le 7 novembre
Retrouvez également sur Cinetrafic :
-le haut du panier dans le genre fantastique
-les plus belles séries de tous les temps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *