West Side Story (2021)

Fallait-il vraiment faire le remake de West Side Story ? C’est la grande question que je me suis posée lorsque le film de Steven Spielberg est sorti il y a quelques mois. En effet, le film de Robert Wise sorti en 1961 et adapté de la comédie musicale éponyme est considéré – à juste titre ! – comme un chef d’œuvre du 7e art. Il avait d’ailleurs raflé 10 Oscars en 1962. N’ayant pas souhaité le voir lors de la sortie en salles, je me suis laissée tenter quand on me l’a proposé dans le cadre de Dvdtrafic. Mais que vaut donc la version 2021 ?

Le résumé, en bref : Dans le West Side, bas quartier de New York, deux bandes de jeunes s’affrontent, les Sharks de Bernardo et les Jets de Riff. Un ex des Jets, Tony, s’éprend de Maria, la soeur de Bernardo.

Ne tergiversons pas : oui, Steven Spielberg réussit avec brio et panache cette nouvelle adaptation de West Side Story. Quel plaisir d’entendre dès les premières secondes du film ce sifflement et la musique de Leonard Bernstein ! On sent l’amour du réalisateur pour l’œuvre originale. On retrouve d’ailleurs l’interprète d’Anita dans la version de 1961, Rita Moreno, dans le rôle de Valentina. Ce nouveau West Side Story est là pour faire découvrir cette adaptation moderne de Roméo et Juliette aux nouvelles générations tout en contentant les amoureux du film de Robert Wise. Le cahier des charges est rempli merveilleusement : c’est beau, c’est coloré, c’est entraînant, le scénario est modernisé et le film déploie une épaisseur sociale et réaliste que le film de 1961 n’avait pas, les plans sont pour la plupart visuellement étourdissants (impossible de nier le talent de cinéaste de Steven Spielberg).

Mais il y a un mais…Tout ce que je viens de dire plus haut est positif, évidemment, mais cela donne un film assez académique, qui ne sort pas des clous. C’est une version modernisée, certes, mais qui réfléchit et qui parle plus, qui est moins vibrante, moins viscérale que le film de 1961, plus abstrait et qui était réellement construit autour des chansons et de la musique de Leonard Bernstein. D’autre part, les acteurs qui incarnent le couple phare, Ansel Elgort et Rachel Zegler (dont c’est le premier rôle au cinéma) sont sans aucun charisme et fades. Heureusement, qu’il y a des seconds rôles épatants, je pense à Mike Faist (Riff) mais surtout Ariana DeBose (Anita), époustouflante (et récompensée à juste titre de l’Oscar de la Meilleure actrice dans un second rôle).

West Side Story version 2021 est incontestablement un bon film, voire un excellent film. Difficile de bouder son plaisir. C’est un remake fait dans les règles de l’art, oui, mais qui interrogera chacun sur sa pertinence, selon notre rapport personnel à l’œuvre de 1961. Pour ma part, j’ai passé un excellent moment, mais si je dois revoir un jour West Side Story, ce sera la version de 1961.

DVD reçu dans le cadre de l’opération Dvdtrafic
West Side Story (2021) de Steven Spielberg
Edité par 20th Century Studios : son site Internet, sa page Facebook et sa page Twitter
En 4K UHD, Blu-Ray, DVD et Vidéo à la demande depuis le 15 avril 2022, et en Achat digital depuis le 7 avril
Lien vers la fiche Cinetrafic du film : https://www.cinetrafic.fr/film/50769/west-side-story

PS : je conseille personnellement le choix du Blu-Ray pour une excellente qualité d’image et de son, ce qui vous permettra sur un grand téléviseur ou grâce à un vidéoprojecteur de mieux profiter du film !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *