La dernière légion

Rome, I love you…not

A Rome, le jeune Romulus a été sacré dernier des Césars. Aurélius, un chef romain qui a fait ses preuves, le protége avec ses hommes. Mais il n’arrive pas à empêcher le massacre des parents de l’enfant et son enlèvement par les Goths. Ceux-ci l’emmènent sur l’île de Capri. Mais Aurelius, aidé de le jolie Mira, les poursuit et prépare un plan pour sauvre Romulus des griffes des Goths. A la forteresse, le garçon découvre l’épée légendaire des César…

Doug Lefler a beau avoir réuni un casting à l’allure sympathique (Colin Firth, la Miss Monde Aishwarya Rai, le grand Ben Kingsley ici totalement mal employé et le futur tintin Thomas Sangster) La dernière légion se mange le mur. Il faut dire que le film accumule les bourdes et les erreurs: l’intrigue est bien pâle face aux précédents péplum/aventure de ces dernières années, tous les clichés sont réunis (résultat je pouvais dire à l’avance ce qui allait se passer comme si j’avais écrit le film), les effets spéciaux sont pas jolis jolis et le tout manque cruellement de substance. Absolument inutile, donc et barbant. Maintenant tous les goûts sont dans la nature et je comprends que certains aiment ce film.

Quinta Communications
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *