Christian Bale

 


Il a 34 ans et a une carrière qui comporte une trentaine de titres. Il faut dire qu’à 14 ans, il avait déjà le premier rôle d’un film de Spielberg qui durait 2h30. Depuis le jeune anglais n’a pas cessé de tourner, tout en gardant la tête sur les épaules. Tournant avec les plus grands, il est aujourd’hui un acteur recherché. La preive il affiche sur son CV le rôle de Batman, de John Connor dans le nouveau Terminator et on parle de lui pour les grands rôles que tout le monde s’arrache. Quel est donc le secret de Christian Bale?


-Mio Min Mio
*- L’empire du soleil:
un premier rôle ambitieux pour une fresque historique qui alterne guerre, comique et drame. Bale est le vrai héros du film.
-Treasure Island (TV)
-Henry V
-Newsies
-Swing Kids
-Le prince de Jutland
*- Les quatre filles du docteur March:
petit film sans prétention avec des actrices promises à un grand avenir (Danes, Dunst, Ryder) mais beaucoup trop anecdotique par rapport au livre.
*- Pocahontas: dessin animé classique qui nous fait rêver lors de notre jeunesse.
-Portrait de femme
-L’agent secret
-Metroland
-Velvet Goldmine
-Le songe d’une nuit d’été
-American Psycho
-Shaft
-Laurel Canyon
-All the little animals
-Capitaine Corelli
-Le règne du feu
-Equilibrium
*- The Machinist:
un de ses rôles les plus éprouvants et troublants. Une prestation hallucinée, hors du commun, pour un film qui défie les lois du temps et la mémoire. Une très bonne surprise.
*- Batman Begins: un très bon Nolan (pas aussi bien que Memento), sombre, qui met en scène un héros non dénué d’humanité. Dans son genre, un sommet.
* -Rescue Dawn: film intéressant bien que manquant de piquant. Mais la réalisation sobre, et la justesse du sujet nous entraîne dans cette survie désespérée menée par le grand Christian Bale.
*-Le nouveau monde: film lent et contemplatif mais très beau esthétiquement. A réserver à un public averti.
*-Le Prestige: un autre très bon Nolan qui alterne magie et amitié détruite pour un duel entre magiciens (Bale/Jackman) réussi.
-Bad Times
-I’m not there
*-3h10 pour Yuma:
oici un remake un peu mou d’un western américain, parfois improbable, mais avec d’un duo à la hauteur: Bale contre Crowe.
*The Dark Knight:  chef d’oeuvre des films de super-héros mais plus que ça, le film de Nolan est une tragédie contemporaine sur le bien, le mal, le pouvoir, la folie et le symbole du héros. Heath Ledger laisse une prestation magnifique, terrifiante et remplie de folie.
*-Public Enemies:
un film de gangster magnifique sur la forme mais qui manque de fond. Les motivations des personnages sont peu développées et l’ensemble manque de passion. Dommage.
-Terminator Salvation: the futur begins
-Killing Pablo


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *