En cloque, mode d’emploi

Parents….pas à tout prix

Katherine Heigl et Seth Rogen. Paramount Pictures France

Ben Stone et Alison Scott n’auraient jamais dû se rencontrer. Mais celle-ci ayant gagner une promotion comme présentatrice télé, va en boîte avec sa soeur aînée (mariée, deux enfants) chez qui elle vit. Alison rencontre Ben, un jeune glandeur qui vit avec ses potes et dont le seul projet est de créer un site où les internautes pourront voir toutes les scènes du nues de chaque actrice répertoriées. Bourrés tous les deux, ils finissent la soirée dans le lit d’Alison. Le lendemain, ils se quittent, reprenant leur vie personnelle. Sauf que deux mois plus tard, Alison apprend qu’elle est enceinte de Ben.

Dans la catégorie de 40 ans toujours puceaux et des films de Ben Stiller, voici En cloque, mode d’emploi. Le menu est simple: drôle + vulgaire + blagues cra-cra + une actrice qui marche bien = le dernier né de Judd Apatow. Le réalisateur-producteur-acteur est une vraie star aux USA. Il est le grand gourou du genre. On lui doit d’avoir produit SuperGrave, Walk Hard, Sans Sarah rien ne va…En gros, toutes les comédies en dessous de la ceinture du moment. Et pourtant, En cloque n’est pas si grivois et vulgaire. Certes on échappe pas aux passages obligés du genre, mais Ben Stone se révèle plus attachant au fur et à mesure. Et la fin, loin d’être débridée ou quoi, est plutôt bien pensante. On ne crache pas dans la soupe, on aura bien rigolé. Katherine Heigl donne un petit plus au film grâce à son charisme et ses sautes d’humeur de femme enceinte. Seth Rogen, on finirait presque par l’aimer, tellement on tombe nous aussi sous sa gentillesse débonnaire. Bref, le genre de film destiné aux ados, qui s’il ne s’inscrit pas dans la lignée des grands films, se regardent un soir de vacances entre potes.

Affiche française. Paramount Pictures France

One thought on “En cloque, mode d’emploi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *