Sabrina

La belle et la bête

Sabrina, fille du chauffeur d’une famille de riche, les Larrabee, est éprise du cadet David, un play-boy qui ne pense qu’aux femmes, mais pas à elle, qu’il voit comme une enfant. Le coeur brisé, Sabrina part à Paris pendant deux ans. Quand elle revient, elle est devenu une magnifique jeune femme, ce que David remarque…ainsi que son frère aîné, Linus.

Ce Billy Wilder n’est peut-être pas son meilleur certes, mais en comédie romantique hollywoodienne Sabrina est un classique. Comment ne pas fondre pour cette histoire d’amour? C’est drôle, parfois fin, jamais vulgaire et surtout, il y a la grande Audrey Hepburn et l’immense Humphrey Bogart, dans une de ses dernières prestations. Audrey Hepburn est, comme à son habitude, magnifique, gracieuse (on dirait que le mot a été inventé pour elle) et joliment perdue face au charme de Bogart, acteur bien plus âgé qu’elle (il avait plus de 55 ans dans le film) mais qui dégage ce quelque chose qui lui a valu d’être une légende du cinéma. Leur couple fonctionne à merveille, entre comédie et légèreté. Et de s’inscrire dans l’histoire du cinéma.
 

Collection Christophe L.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *