New York- Miami

Comment épouser une milliardaire?

La jeune Ellie Andrews s’est marié contre l’avis de son père à un homme que celui-ci n’aime guère. Son père, un millionnaire, tente de lui faire entendre raison. En vain, sa fille s’enfuit et prend le premier bus pour New York. Là, elle fait la connaissance de Peter Warne, un journaliste récemment viré, qui voit en elle son grand scoop. Ils vont faire le trajet ensemble, à leurs risques et périls…

New York-Miami a été réalisé en 1934 mais aucune ride. Les grands films ne doivent pas vieillir sans doute. Et pourtant au début, ce film ne devait pas rencontrer le succès. Pour une histoire de sous, la Columbia met Frank Capra aux manettes et se voit prêter Clark Gable, alors au début de sa gloire. Personne n’imaginait que New York-Miami, comédie romantique "road-movie" gagnerait pour la première fois les 4 Oscars principaux: Meilleur film, Meilleure actrice, Meilleur acteur et Meilleur réalisateur. Un succès pas volé. Capra fait de cette histoire toute simple (la rencontre entre un journaliste et une jeune héritière en fuite) un sommet de comédie, de romantisme et de tendresse. Le rythme ne stoppe jamais, les dialogues très bien écrits et les bons mots fusent comme les situations parfois loufoques dans lesquels se mettent les personnages. Ce film, c’est un délice du début à la fin. Le genre de sommet que le cinéma américain a aujourd’hui du mal à atteindre. Il faut dire que presque tous les grands ont déserté le navire…De Capra, Gable ou Colbert, il ne reste que leurs films. Clark Gable est ici à son apogée, drôle, craquant, attendrissant mais aussi un peu brut. Cet acteur est animal, électrisant, et n’a peur de rien. Claudette Colbert, qui a connu un de ses plus grands succès avec ce film, est excellente en jeune femme pourrie gâtée, égoïste, qui change au contact de Peter, qui a un peu du mal avec elle au début. Le couple s’engueule, se méprise, se regarde de travers, puis s’apprivoise, joue, rit et s’aime. Rien d’autre à dire: New York-Miami est un film culte que tout cinéphile se doit d’avoir dans sa dvdéthèque.



Collection Christophe L.
 

2 thoughts on “New York- Miami

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *