Confessions d’une accro du shopping

Isla, accro du shopping

Krysten Ritter et Isla Fisher. Walt Disney Studios Motion Pictures France

Hugh Dancy et Leslie Bibb. Walt Disney Studios Motion Pictures France

Rebecca Bloomwood travaille pour un journal de jardinage. Pour égayer ses journées, elle fait du shopping. Mais à force d’acheter, cette accro se retrouve avec des dettes qui s’étendent et des cartes bancaires refusées. Sans emploi après la fermeture du journal, elle arrive à décrocher un poste dans un journal financier. Mais les dettes continuent à s’accumuler.

Oui mais non. Ce n’est pas que c’est détestable, c’est juste pas très bon. Mais mignon. L’intrigue est du copier-coller de tant d’autres comédies romantiques made in Hollywood et les clichés abondent à…chaque scène. Le film de P.J Hogan passera plutôt bien pour les teenagers, public chéri de ce genre de produit. Kitsch jusqu’au bout des ongles, cette accro du shopping s’assume complètement. Ce que je lui reprocherais le plus, c’est d’avoir changé les élèments principaux du livre et surtout d’avoir rendu Becky encore plus stupide qu’elle ne l’était déjà. Sinon si ce bonbon acidulé (amer pour certains) tient debout c’est surtout par la prestation vitaminée et déjantée de Isla Fisher, nouvelle actrice chouchoute des comédies romantiques, qui porte à elle seule le film sur ses épaules, grimaçant, se rendant ridicule, gesticulant, hurlant, dans un joyeux désordre qu’elle arrive à rendre regardable et agréable. Un mot sur Hugh Dancy, acteur anglais de charme découvert dans Shooting Dogs: il est super canon.
A part ça, rien à dire, pas pire que certains, mais loin des plus inspirés du genre.

Walt Disney Studios Motion Pictures France
 

One thought on “Confessions d’une accro du shopping

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *