Star Trek

L’odyssée spatiale de J.J Abrams

Chris Pine et Zachary Quinto. Paramount Pictures France

Chris Pine. Paramount Pictures France

James T.Kirk embarque sur l’U.S.S Enterprise avec Spock. Tous les deux très différents, vont devoir s’allier pour sauver le monde de Néro.

Je reste perplexe face à cette nouvelle adaptation de Star Trek par le nouveau chouchou d’Hollywood, j’ai nommé J.J Abrams. Plus Star Wars que Star Trek, je me lance quand même dans l’aventure, n’y connaissant absolument rien. Pur divertissement sans grande originalité, ce Star Trek 2009 se contente de refaire ce qui a déjà été fait dans le monde des blockbusters américains, enchaînant dialogues mous, effets spéciaux corrects mais pas révolutionnaires, et scénario cousu de fil blanc. Mais le but du film est bien rempli: faire découvrir le monde de Star Trek aux novices, à ceux qui ne le connaissaient pas encore. Problème: s’il le fait bien découvrir, on n’a pas spécialement envie de le connaître plus.
Alors que certains aujourd’hui arrivent à donner aux blockbusters une âme et une ambivalence intelligente et passionnante (on pense à The Dark Knight de Nolan et Watchmen de Snyder), on se demande pourquoi Star Trek reste un produit pré-conçu pour teenagers. Manichéisme, manque de réelles émotions…Star Trek baisse le niveau et face aux films cités plus hauts fait pâle figure. Les acteurs ne sont pas vraiment mauvais (Chris Pine, Zachary Quinto, Eric Bana, Winona Ryder, Karl Urban, Zoe Saldana, Anton Yelchin) mais demeurent assez mous voire agaçants pour certains. Heureusement débarque avant la grosse bataile finale, le génial Simon Pegg (Shaun of the dead, Hot Fuzz) qui nous réveille un peu.

Ce Star Trek reste donc une déception quand on sait que le cinéma arrive à produire aujourd’hui des films à gros budget qui peuvent être virtuoses, intelligents et ambïgus. Néanmoins, le film est un divertissement de bonne facture pour le grand public. La suite sera peut-être meilleure, non?

Paramount Pictures

Affiche française. Paramount Pictures France

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *