Potiche

Catherine Deneuve et Gérard Depardieu. Mars Distribution

Judith Godrèche, Jérémie Renier, Catherine Deneuve et Karin Viard. Mars Distribution

 

François Ozon est une électron libre du cinéma français, qui n’hésite pas à surprendre à chacun de ses films: il passe de la comédie noire 8 femmes au très beau mais triste Le Temps qui reste avant d’enchaîner avec le drame kitsch et romanesque Angel. Aussi à l’aise dans un genre comme dans l’autre, Ozon n’a peur de rien, pas même de reprendre au cinéma la pièce de théâtre à succès Potiche de Pierre Barillet et Jean-Pierre Grédy (créée en 1980) avec Jacqueline Maillan puis Danielle Darrieux en Suzanne Pujol. Pour François Ozon, la potiche pas si potiche sera la grande Catherine Deneuve, excellente dans ce beau rôle de femme et s’auto-parodiant avec bonne humeur.

Suzanne Pujol (Deneuve, donc) est la femme de Robert Pujol, directeur d’une usine de parapluie (bel hommage à Demy et ses Parapluies de Cherbourg, toujours avec Deneuve), désagréable et méchant, que ça soit avec ses ouvriers ou avec sa famille. Lorsque les ouvriers décident de faire la grève, ça chauffe: le patron est séquestré, puis relâché mais doit aller en cure de repos. Après réflexion, c’est donc sa femme qui prend les rênes pendant que son mari se repose…et surprend tout le monde! Comédie kitsch et drôle, Potiche s’assume sans complexe: références à tout va, jeu théâtral des acteurs, Deneuve qui chante Jean Ferrat, couleurs flashy…ce qui pourra en décontenancer plus d’un. Ozon nous plonge dans les années 70 avec des personnages tous plus hauts en couleur les uns que les autres, mais sans tomber dans la caricature à outrance (et servis par un luxueux casting: C.Deneuve, Gérard Depardieu, Fabrice Luchini, Karin Viard, Judith Godrèche et Jérémy Rénier). De là en découle quelques petites perles, de la bonne humeur, du rire, de la cruauté et de la tendresse (le couple Deneuve/Depardieu, monstres sacrés du cinéma qui se retrouvent en anciens amants). Quand au contexte politique, c’est par le rire et l’humour que François Ozon entend bien le filmer: si Potiche n’est en rien subversif, c’est un choix assumé par le réalisateur qui préfère de loin le divertissement, un brin cynique et gentiment moqueur. Il n’hésite d’ailleurs pas à se jouer (moquer) de la politique actuelle à l’aide de citations bien connues et que vous reconnaîtrez sans doute. Si l’on devait coller une étiquette à Potiche, ce serait bien celle de film féministe (pas étonnant venant d’Ozon vu que celui-ci a toujours aimé filmer les femmes), même si là aussi il n’hésite par à forcer le trait (toujours avec humour et bonne humeur) par moment (par ex. le meeting et la victoire de Suzanne à la fin, donc le discours très kitsch).

Potiche est une bonne comédie française porté par un casting 4 étoiles qui n’hésite pas à surprendre. Une jolie réussite qui impose définitivement François Ozon (si quelqu’un en doutait) et qui rend un bel hommage à Catherine Deneuve ou encore Gérard Depardieu.

 

 

 

Mars Distribution

 

 

 

 

 

One thought on “Potiche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *