Dogs / Mimosas

dogs

Dogs *

Un Certain Regard – Festival de Cannes 2016

Roman est de retour sur les terres de son grand-père qu’il vient de recevoir en héritage. Alors qu’il décide de vendre cette propriété où rien ne pousse, il se trouve confronté à des mafieux dont son aïeul était le chef. Ces derniers ne reculeront devant rien pour préserver cette terre au centre de leur trafic.

Cette année, au Festivla de Cannes, il y a eu pas mal de films qui ont eu du mal à démarrer, peu bavard et au début très lent. Dogs (Caïni en roumain) le film de Bogdan Mirică en fait partie. Et malheureusement je me suis endormie au début de la projection. Difficile donc de juger après cela le film dans son ensemble. Néanmoins je peux dire que les scènes sont lentes et s’étirent et que le film peine à démarrer. Surtout, l’intrigue qui tourne autour de la mafia n’est pas très originale et les personnages manquent de profondeur. Tout est convenu et rien ne surprend le spectateur.

Mimosas *

Semaine de la critique – Festival de Cannes 2016

Grand Prix – Semaine de la critique

Une caravane accompagne un cheik âgé et mourant à travers le Haut Atlas marocain. Sa dernière volonté est d’être enterré à côté de ses proches. Mais la mort n’attend pas. Les caravaniers, craignant la montagne, refusent de continuer à porter le cadavre. Said et Ahmed, deux voyous voyageant avec la caravane, disent connaître la route et qu’ils mèneront le corps à destination. Dans un monde parallèle, Shakib est désigné pour aller dans la montagne avec une mission : aider les caravaniers de fortune.

Le prix de la Semaine de la critique a été décerné à Mimosas de Oliver Laxe, film que j’ai sans doute le moins apprécié du Festival de Cannes. Très très lent, le film plonge le spectateur (pour peu que celui-ci ne se soit pas endormi ! – ce que j’ai un peu fait, j’avoue) dans deux pays (le Maroc), à priori parallèles : le Maroc qui se déroule il y a quelques centaines d’années et un Maroc plus actuel. Les protagonistes évoluent dans une histoire mystique: certains se sont laissés envoûtés, moi je suis restée sur le quai ! Trop peu de dialogues pour maintenir l’intérêt et trop peu d’explications : bien que j’aime les films qui ne donnent pas toutes les réponses aux spectateurs, ici je me suis sentie perdue. Il y a de très beaux paysages certes, mais cela n’a pas suffit à m’intéresser ! Néanmoins je vous conseille de le voir à l’occasion vu qu’un prix lui a été décerné, peut-être y verrez vous des choses que je n’ai pas vu et auxquelles je n’ai pas été sensible !

mimosas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *