La nuit a dévoré le monde

En se réveillant ce matin dans cet appartement où la veille encore la fête battait son plein Sam doit se rendre à l’évidence : il est tout seul et des morts vivants ont envahi les rues de Paris. Terrorisé, il va devoir se protéger et s’organiser pour continuer à vivre. Mais Sam est-il vraiment le seul survivant ?

Ce film m’a attiré avant même de savoir son sujet grâce à son titre magnifique : La nuit a dévoré le monde. En effet, en une nuit, tous les habitants de Paris se retrouvent transformés en zombies. Sauf Sam. Celui-ci s’organise pour survivre. Le premier long-métrage de Dominique Rocher n’est jamais là où on l’attend. Privilégiant le réalisme et le minimalisme aux grosses productions américaines, il réalise un film peu bavard, très esthétique et intense, entre le film de zombies et le film de survie façon Robinson Crusoé. Il n’y a pas de fusillades à tout va, de scènes d’action musclées, mais un homme face à la solitude, face à la peur de l’autre, qui à chaque sortie hors de son appartement nous fait retenir notre souffle. C’est un film de genre mais plus encore un drame réaliste, qui interroge sur la société actuelle, la solitude et le repli sur soi. Si La nuit a dévoré le monde est en apparence discret, simple, il se révèle très efficace. Se déroulant en quasi-totalité dans un huis clos haussmannien, le film nous rappelle Dans la brume (de Daniel Roby) vu il y a peu, auquel Dominique Rocher a contribué (sur une idée de…). Et si durant l’heure et demie que dure le film Anders Danielsen Lie (acteur norvégien vu dans Oslo, 31 août ou encore Personal Shopper) est quasiment tout seul, on y croise aussi la belle Golshifteh Farahani et Denis Lavant. Redorant le blason du cinéma de genre français et du film de zombies, Dominique Rocher s’impose comme un réalisateur à suivre et La nuit a dévoré le monde comme un excellent film à découvrir, se classant dans le top des films d’horreur 2018.

Dvd reçu dans le cadre de l’opération Dvdtrafic organisée par Cinetrafic
La nuit a dévoré le monde de Dominique Rocher
Edité par Blaq Out : le site et la page Facebook.
En DVD le 15 octobre
Retrouvez sur Cinetrafic :
le meilleur des films d’horreur

En prime, l’affiche somptueuse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *