L’Homme de la plaine

The cow boy Stewart, James Stewart

Alors qu’il livrait des marchandises à une jeune femme qui tient une boutique, Barbara Waggoman, Will Lockhart se fait accuser de vol et est battu par Dave Waggoman, cousin de la jeune femme. Il décide de rester et rencontre Alec le père de Dave. Il se met alors sur la piste d’un trafic d’armes avec les Indiens qui pourrait se révéler dangereux…

Après plusieurs collaborations, Anthony Mann et James Stewart ont toujours autant la pêche et l’envie de plaire. Mann signe ici un film culte du genre mais très conventionnel. Amateur de western ou pas L’homme de la plaine à tout pour nous séduire: indiens, duels, rivalitésStewart est impeccable en cow boy juste et les méchants ne sont pas toujours ceux que l’on croit. Le film peut se ranger dans la même catégorie des Sergio Leone (Le bon, la brute et la truand) mais n’arrive tout de même pas à les égaler. En effet, à force de vouloir faire trop classique, trop conforme aux codes du genre, l’originalité manque cruellement.

Corbis Sygma

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *