My Fair Lady

Lady Hepburn

La belle et talentueuse Audrey Hepburn donne de la voix dans cette comédie musicale culte dirigée par George Cukor. Elle y campe une vendeuse de fleurs au parler des moins raffinés que le professeur Henry Higgins décide d’éduquer et d’en faire une lady. C’est prévisible, certes, mais aussi charmant, frais, classique et mignon. Hepburn insuffle un brin de fantaisie dans cette intrigue pas très originale. Et pourant le fait est là: on est charmé. Le film souffre de quelques longueurs, c’est sans doute là son principal défaut. Rex Harrison en fringuant professeur apporte la touche de classicisme du film. Il n’empêche qu’on rit souvent au déboires de la petite vendeuse qui n’a pas la langue dans sa poche. Une petite merveille, un peu trop longue, aux faux airs de conte fées qui, si elle gratte un peu le vernis du côté bourgeois et de la société, reste mignonne et tout gentillette. C’est tout ce qu’on attendait d’elle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *