Someone you love

1189427_Someone-You-Love

Thomas Jacob est un chanteur danois solitaire. Après s’être exilé pendant plusieurs années aux USA, il revient au Danemark pour l’enregistrement de son nouvel album. Il y retrouve sa fille, avec qui il a très peu de liens, et son petit-fils qu’il ne connaît quasiment pas. Celle-ci lui demande de garder son fils, Noah, pendant quelques semaines car elle doit entrer en cure de désintoxication.

Si le sujet du troisième long-métrage de Pernille Fischer Christensen n’est pas très original (un chanteur que la vie a malmené réapprend à aimer la vie grâce à son petit fils), il n’en reste pas moins traité avec beaucoup de pudeur et de délicatesse. Thomas vit seul, dans une grande maison vide, où l’on croise seulement la femme de ménage. On le sent cabossé, traînant son passé d’alcoolique/drogué (assez cliché je vous l’accorde), son aura de chanteur rock’n’roll et son cynisme dans les pièces froides. Il est le cœur du film, et surtout, sa voix. Chanter pour oublier. Pour combler ce vide qui l’étreint. Malgré ses airs froids et bourrus, on le sent vaciller lors de sa rencontre avec son petit fils. La trame est assez classique, on sait très bien que ce (jeune) grand père va s’attacher à l’enfant, qui ne demande qu’a être aimé. Et puis le drame arrive et les deux sont sonnés. Épaulé par Molly – la productrice de son nouvel album, et Kate – son manager, Thomas va devoir gérer les conséquences du drame. Le tout est de bonne facture, bien filmé, tout en retenue. C’est surtout quand Noah et Thomas s’affrontent que le film offre ses plus beaux moments. Entre l’enfant aux grands yeux tristes et le charismatique chanteur fatigué (Mikael Persbrandt, excellent autant dans le jeu que dans le chant), point besoin de longs discours : les regards et les chansons suffisent. La fin est d’ailleurs un peu trop lourde et appuyée.

Someone you love est un joli film qui s’ouvre et se ferme sur une chanson.  Dommage qu’à force de vouloir être dans la retenue, la réalisatrice empêche l’émotion de nous étreindre complètement. 

Dvd reçu par Cinetrafic dans le cadre de l’opération Dvdtrafic.

Someone you love de Pernille Fischer Christensen

Edité par Blaq out : Page FB et site officiel

Date de sortie du DVD : 9 juillet 2015

Retrouvez aussi sur Cinetrafic les meilleures séries du moment à suivre et les meilleurs films de l’année 2015

someone_you_love_xlg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *