American Ultra

american ultra

Mike Howell vit avec sa petite amie, Phoebe dans une petite ville des Etats-Unis. Ils sont fous amoureux, fument régulièrement des substances illicites, et Mike pense fortement à demander Phoebe en mariage. Un soir, alors qu’il bosse dans un petit supermarché, il rencontre une femme mystérieuse qui lui répète quelques mots, puis disparaît. Quelques minutes plus tard, deux hommes l’attaquent et essaient de le tuer…

C’est à Nima Nourizadeh, réalisateur de Project X, que l’on doit American Ultra, comédie d’action barrée sur fond d’espionnage. C’est un bon divertissement, efficace, avec un scénario un peu plus épais que ce que l’on a tendance à voir d’habitude, et porté par des personnages attachants. Il y a des rebondissements, beaucoup d’action (pour les âmes sensibles, attention c’est très violent), de l’humour, bref le parfait divertissement de cette fin d’été.

Mais…car il y a toujours mais…si l’on passe un bon moment, on ressort de la salle un peu déçu. En effet, American Ultra était présenté comme une parodie des films d’espionnage à la Jason Bourne, une comédie cinglante et originale. Ça l’est au début, jusqu’à ce Mike commence à combattre les types qui lui tombent dessus. Le film se range alors tranquillement dans la lignée des films d’action classiques, avec un scénario plutôt convenu. Le réalisateur rate un peu son but, à savoir nous faire rire, se rapprocher d’un Hot Fuzz, aujourd’hui culte (Edgar Wright, 2007) plutôt que d’un banal film d’action. Heureusement, il y a Jesse Eisenberg (plutôt habitué aux films indépendants ou d’auteur) et Kristen Stewart (qui se retrouvent après Adventureland), qui délivrent une excellente interprétation et rendent attachants leur couple d’amoureux . Leur relation de couple est d’accueil au centre du film, ce qui est assez rare pour être noté. La fille n’est pas juste un faire-valoir, le mec est un romantique dans l’âme (il passe quand même la quasi-totalité du film à essayer de la demander en mariage) et leur couple évolue. Le spectateur est rapidement attaché à ces deux héros et on prend plus de plaisir à suivre leur histoire d’amour que les multiples rebondissements – déjà vus.

american ultra 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *